www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : C.H.S.C.T. 

Compte rendu de la réunion bilatérale au ministère du 3 janvier 2022 Reçus lundi après-midi, nous avons pu exprimer au ministère une fois de plus notre exaspération avec les annonces produites dans la presse par le ministre à quelques heures de la rentrée scolaire sans aucune communication aux personnels en amont.
Le ministère a justifié qu’ils avaient dû ajuster le protocole à la dernière minute du fait des décisions de la Haute autorité de santé, d’où les annonces tardives.

Nous avons redit notre désaccord avec la doctrine du protocole qui consiste à tester à J0, J+2 et J+4, nous avons questionné le ministère sur les personnels qui effectueront les contrôles des attestations sur l’honneur alors que l’école aura de moins en moins de personnels présents compte tenu des contaminations.

Nous avons également posé un certain nombre de questions qui étaient remontées au fil de la journée au secteur administratif.

Positivité au sein de la cellule intrafamiliale : comment sont pris en compte les enfants qui au sein de leur foyer seraient en contact avec des cas positifs (parents, frères et sœurs) ? Dans quelle mesure l’école pourrait demander un test négatif à ces enfants cas contacts ? Le ministère répond qu’il transmet la question au ministre de la santé qui gère la doctrine des cas positifs et contacts.

Tests positifs au sein d’une même classe : est-ce qu’au sein d’une même classe lorsqu’un deuxième cas positif est détecté, il faut repartir à J0 pour tous les élèves ? Même réponse que pour la première question, renvoi au ministère de la santé.

Enseignement en présentiel et en distanciel : la FAQ stipule encore (p20) que les enfants restés à la maison devront bénéficier de la continuité pédagogique, qu’en est-il réellement ? Le MEN indique que cela n’est pas demandé aux enseignants, ils doivent se concentrer sur le présentiel.

Autorisations spéciales d’absence : suite aux déclarations du ministre dans la presse sur des absences qui ne seraient plus autorisées, le directeur de cabinet nous indique que toutes les formations continues sont suspendues y compris les constellations mais que pour le reste c’était apprécié localement et qu’elles étaient toujours autorisées sous réserve de la continuité du service.

Activités sportives (piscine) et sorties scolaires : nous avons redit notre incompréhension des formulations de la FAQ qui n’interdisent pas mais qui laissent à l’appréciation locale. Le ministère nous répond que cela relève de l’interministériel puisque les activités scolaires doivent être alignées sur les activités extrascolaires. Si les activités aquatiques sont suspendues sur le temps scolaire, elles doivent aussi être suspendues sur les activités extra scolaires.

Absence des enseignants : Comment fait-on lorsqu’un enseignant est absent ? Que fait-on des élèves en attendant un remplaçant (qui souvent ne viendra pas) ? Il n’y a pas de règles, cela dépend de la configuration de l’école (ATSEM, ou autre personnel) mais que la règle du non brassage s’applique bien et qu’on ne doit pas y déroger.

Masques : Nous avons redemandé à être équipés en masques chirurgicaux ou FFP2 pour les personnels qui le souhaitent, nous avons demandé ce qui bloquait depuis plus d’un an pour obtenir les mêmes équipements que dans d’autres ministères. Aucune réponse à cette question.

Au final, peu de réponses ont été données par le cabinet du ministre, on sent que la situation est gérée par le ministère de la santé et qu’ils ne maîtrisent pas les éléments. Une multilatérale est prévue jeudi 6 janvier avec le ministre lui-même.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales