www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Elles ne doivent pas avoir lieu ! / Lettre aux parents Des syndicats de l’éducation et la FCPE lancent une pétition pour obtenir que les évaluations nationales standardisées, que le ministère entend maintenir coûte que coûte, n’aient pas lieu.
« En cette rentrée hors normes et après des mois d’isolement et de déstabilisation, les élèves ont d’abord besoin que soient recréées des dynamiques pédagogiques collectives et de retrouver confiance », indique le texte de la pétition.

« Ni l’école ni les élèves ni les enseignants ne peuvent trouver un intérêt à la passation de ces évaluations nationales. Encore moins cette année. Elles ne doivent pas avoir lieu », réclament les organisations.

Signer la pétition

PNG - 24.4 ko

Les évaluations nationales ne doivent pas avoir lieu !

Alors que la rentrée scolaire de septembre s’annonce très particulière à bien des égards et après des mois d’isolement et de déstabilisation, les élèves ont d’abord besoin que soient recréées des dynamiques pédagogiques collectives et de retrouver confiance. Les familles ont besoin d’aborder la rentrée sereinement. Les enseignants également ont d’abord besoin qu’on fasse confiance à leur professionnalité, pour, dans le cadre de leur liberté pédagogique, mettre en œuvre les situations d’apprentissages et construire leurs outils en fonction des besoins de leurs élèves.

Les évaluations nationales que le ministère entend maintenir coûte que coûte, malgré le contexte de cette rentrée très particulière, ne doivent pas avoir lieu.

Elles font craindre la multiplication des dispositifs de remédiation trop individualisés, une vision normée des apprentissages et des formes pédagogiques basées sur les entraînements mécaniques, la répétition et l’automatisation qui ne permettent pas d’accéder à la compréhension. Les outils d’évaluation ne doivent pas être imposés aux équipes.

Les évaluations nationales standardisées et autres tests ne peuvent être l’alpha et l’oméga de la rentrée 2020. Ni l’école ni les élèves ne peuvent trouver un intérêt à la passation de ces évaluations nationales. Encore moins cette année. Elles ne doivent pas avoir lieu.

Aller plus loin

Eval CP et CE1 : encore plus hors sol

LETTRE AUX PARENTS

Vos enfants ont repris le chemin de l’école après 6 mois d’interruption ou de reprise partielle.

Le ministre a décidé de reconduire des évaluations nationales standardisées pour les élèves de CP et CE1 dès le 14 septembre, en les présentant comme une nouveauté destinée à prendre en compte les acquis de chaque élève. Or, à chaque rentrée, tous les enseignants et toutes les enseignantes mobilisent leur expérience et leur savoir-faire pour évaluer leurs élèves dans un climat rassurant et encourageant, par exemple en les observant au travail, en proposant des exercices pertinents ou en faisant le point avec l’enseignant ou l’enseignante de l’année passée.

L’urgence en cette rentrée particulière est de redonner confiance et envie d’apprendre à chaque élève. La priorité n’est pas d’isoler les élèves en les plaçant devant des tests individuels, mais de faire de la classe le lieu où l’on recommence très vite à apprendre grâce aux échanges avec l’enseignant ou l’enseignante, comme aussi entre élèves.

Enfin, les « compétences » évaluées par ces tests nationaux ne représentent qu’une toute petite part des programmes. Les évaluations privilégient l’entraînement à quelques activités qui ainsi isolées, ne contribueront pas à améliorer la compréhension en lecture, ou la résolution de problèmes par exemple.

Ces évaluations laissent de côté ce qui se passe dans la classe et qui est essentiel.

C’est pourquoi de nombreux enseignants et enseignantes demandent au Ministre d’annuler les évaluations nationales standardisées cette année.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales