www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Plans de reprise irréalisables ! (A nous faire remonter.) A soumettre au CHSCT et à la signature des autorités.
Le SNUipp-FSU vous invite à nous faire remonter votre plan de reprise (la FSU siège au CHSCTd) qui devra être validé par la DSDEN et Monsieur le Préfet (comme le veut la procédure habituelle de la chaîne de décisions). Alors que les directrices et directeurs d’école et leurs équipes sont soumis.e.s à une pression démentielle avec la mise en place d’un plan de reprise des élèves irréalisable et présentant des risques importants, l’avis du CHSCT et des autorités est indispensable suite aux points de vigilances que les équipes auront relevés dans le document qu’elles doivent leur retourner.

Les visioconférences de circonscription qui se sont tenues cette semaine dans la précipitation montrent qu’aucune leçon n’a été tirée par l’Éducation Nationale sur le malaise des enseignantes et des enseignants. Elles et ils l’ont pourtant vivement exprimé depuis le début de l’année scolaire (surcharge de travail, besoin de personnels pour réduire les effectifs, aider les plus fragiles, accompagner les directeurs.rices qui croulent sous les missions de toutes sortes...)

Après le télétravail éprouvant, la hiérarchie charge encore la barque et nous demande dans l’urgence de relever tous les points de vigilance (pour en informer les familles) et d’organiser la rentrée ! Ce plan inapplicable est en outre potentiellement traumatisant pour les élèves, générateur de stress pour les personnels et parfois même en contradiction avec des consignes vigipirates ou le règlement type départemental ! Or, la signature des autorités n’y figure pas (comme c’est l’usage pour la moindre sortie bibliothèque à moins de 5 km de l’école...) Les hiérarchies ne voudraient-elles donc pas se risquer à le valider pour accord ?

PDF - 238.4 ko
Plan_de_reprise_à_compléter
Zip - 105.5 ko
Plan_de_reprise_à_compléter

Le SNUipp-FSU répare cet « oubli » et invite tou.te.s les directeurs.rices et collègues à recenser les risques via le registre SST (Arena, enquête et pilotage) , le DUERp (document unique des risques professionnels) ou le protocole en ligne en cas de danger grave et imminent.

Il suffit d’y joindre les points de vigilance de ce "plan de reprise" irréalisable et de le soumettre non seulement à l’avis du maire mais également de la DSDEN via le CHSCTd et du Préfet (comme le veut la procédure pour toute modification des horaires via le CDEN par exemple ou pour des sorties scolaires ne demandant pourtant pas autant de précautions).

Si le bon sens l’emporte, les décisions prises devraient confirmer l’appel du SNUipp-FSU à savoir : le 11 mai, c’est non. !

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales