www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

LA FSU Champagne-Ardenne APPELLE A SUIVRE LES CONSIGNES SANITAIRES ET DONC A NE PAS SE RENDRE SUR LE LIEU DE TRAVAIL. Le Premier Ministre a annoncé samedi 14 mars le passage de la France au stade 3 pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

LA FSU APPELLE A SUIVRE LES CONSIGNES SANITAIRES ET DONC A NE PAS SE RENDRE SUR LE LIEU DE TRAVAIL

Le Premier Ministre a annoncé samedi 14 mars le passage de la France au stade 3 pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Seul un respect des consignes visant à réduire au maximum les regroupements (même de petite importance) et à faire en sorte que les personnes se tiennent assez loin les unes des autres en respectant scrupuleusement les règles d’hygiène et les gestes barrières est susceptible de stopper la croissance exponentielle actuelle et permettre l’amorce vers un plafonnement de type asymptotique.

Bon nombre de personnels sont très vraisemblablement porteurs sains sans le savoir, et tout contact qu’ils pourraient avoir contribuerait à augmenter involontairement le nombre de personnes contaminées.

Ne pas aller dans l’établissement est donc un acte civique. S’y rendre pour rien serait irresponsable et d’ailleurs contraire aux directives ministérielles qui ont été prises "pour protéger la population, sur les recommandations de nos meilleurs médecins." (E. Philippe, déclaration du samedi 14 mars) On peut désobéir à un ordre manifestement inepte et dangereux qui serait de rassembler les personnels pour une AG ou une plénière.

Le premier Ministre l’a confirmé hier et il faut donc entendre que l’accès aux établissements et services doit être réduit au service minimum et "indispensable". La continuité pédagogique peut être organisée à distance dans les prochains jours.

Les services académiques et les CIO doivent être aussi fermés au public et seuls les agents dont l’activité est "indispensable pour la vie du pays" et pour lesquels le télé-travail est impossible peuvent se rendre sur site.

Cette consigne a déjà été préconisée par la DGAFP vendredi.

Pour tous les personnels, ces absences n’auront aucune incidence sur la rémunération et ne pourront donner lieu à aucune forme de récupération.

La FSU appelle donc tous les personnels à limiter leurs déplacements et à ne pas se rendre sur leur lieu de travail dès lundi et jusqu’à nouvel ordre, et de favoriser le télé-travail quand cela est possible.

Pour ceux qui veulent plus d’amples informations, pour ceux qui hésiteraient encore et se demandent s’ils peuvent vraiment aller à l’encontre des injonctions qu’ils ont reçues de leur direction :

Différentes FAQ

- du SNES (article évolutif dans le temps) : Coronavirus - Droits des personnels,

- l’article du SNES-FSU Académique : Suite aux annonces de E. Macron sur la fermeture des établissements,

- Site du SNUipp-FSU,

- Site de la FSU,

- ou du ministère : Coronavirus - COVID-19 : informations et recommandations pour les établissements scolaires et les personnels.

Concernant les enfants des personnels hospitaliers, nous comprenons l’importance de leur trouver une solution d’accueil. Toutefois, le faire dans leur école habituelle pose question et ne peut être qu’une solution temporaire. De plus, comme l’a déclaré le ministre, cet accueil doit se faire sur la base du volontariat des personnels.

Enfin, cet accueil pose de nombreuses questions, entre autres :

- Quelles mesures de protection pour les personnels concernés ?

- Qui se charge de la surveillance des enfants pendant la pause méridienne si la commune n’assure pas la restauration ?

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales