www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

Appel à la grève des personnels enseignants d’éducation et d’orientation le 15 décembre ! Les sujets de désaccords et de mécontentements sont aujourd’hui très nombreux dans l’Education nationale : suppressions massives de postes, dégradation des conditions de scolarisation des élèves, conditions de travail de plus en plus difficiles pour l’ensemble des personnels… autant de mesures qui ne sont pas au service de la réussite de tous.

Renvoyez vos chiffres de participation ici


Jeudi 15 Rassemblement à 10h devant l’Inspection Académique puis manifestation.

Parcours : IA-Rue de Montjoly-Rue Gambetta-Rue Piétonne-Place Ducale-Rue de Mantoue-Retour à l’IA.


Lʼintersyndicale éducation confirme son appel à la grève le 15 décembre

Communiqué commun du 6 décembre 2011

PDF - 228.8 ko
Appel commun 15 décembre

Lʼampleur de la mobilisation contre les projets de textes concernant lʼévaluation des personnels dʼenseignement, dʼéducation et dʼorientation (appel à la grève, pétition qui a déjà recueilli 50 000 signatures, assemblées générales de personnels, motions de conseils dʼadministration de collèges et de lycées, motions de conseils dʼécoles…) a contraint le ministre de lʼEducation Nationale à revenir sur la suppression de toutes les promotions entre 2012 et 2015. Il renonce aussi à présenter ce texte dès décembre au CTM. Il tente de désamorcer la mobilisation des personnels de lʼéducation en proposant un simulacre de négociations sur ces textes. Il affirme aujourdʼhui que ces textes ne sont pas définitifs et sont ouverts à la discussion.

Mais dans le même temps il confirme quʼil nʼentend pas revenir sur les principaux points de désaccord :

- le rôle majeur du supérieur hiérarchique : IEN dans le premier degré et positionnement du chef dʼétablissement comme seul évaluateur dans le second degré,

- le contenu de lʼévaluation : elle ne porterait plus principalement sur lʼactivité en classe avec les élèves,

- l’évolution des carrières : déroulement ralenti, sans transparence renforçant inégalités et injustices.

Les organisations CGT Educʼaction, FNECFP FO, FSU, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNCLFAEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA-FO, SNFOLC, SIES-FAEN, SNUDI-FO, SNUEPFSU, SNUipp-FSU, SUD Education, UNSA considèrent que les annonces ministérielles ne répondent pas à leurs attentes, et confirment leur demande de retrait du projet de décret et dʼarrêté.

Elles appellent à signer et à faire massivement signer la pétition nationale pour le retrait du projet. Elles maintiennent leur appel à la grève le 15 décembre et elles appellent les personnels à participer massivement à la mobilisation.


Le gouvernement refuse de pratiquer un dialogue social digne de ce nom. Dans ce contexte, le ministre de l’Éducation nationale veut imposer dès la rentrée 2012 une modification en profondeur des modalités d’évaluation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation. Les projets de textes, finalisés avant même toute concertation, prévoient :

· le gel des promotions autres qu’à l’ancienneté jusqu’en 2015 ;

· la progression de carrière aux seules mains du supérieur hiérarchique.

Dans le même temps, dans le second degré, le chef d’établissement deviendrait l’unique évaluateur. Parce que ces projets induisent des transformations de nos métiers que nous refusons, nous en demandons le retrait.

PDF - 997.5 ko
4 pages Evaluation des enseignants

Les fédérations syndicales signataires condamnent ces projets que le ministère veut imposer dès la rentrée 2012. Il est désormais de la responsabilité du ministère de mettre un terme à ce conflit en retirant ce texte et en ouvrant de véritables négociations sur cette question.

Elles appellent les personnels enseignants, d’éducation et d’orientation (éducation nationale et enseignement agricole), à être massivement en grève le 15 décembre prochain pour exiger le retrait des projets de texte sur l’évaluation.

La purge continue après 2012

La date du 15 décembre n’a pas été choisie au hasard par l’organisation syndicale. C’est à cette époque que va en effet débuter au ministère la préparation de la carte scolaire 2012/2013 dont la présentation est prévue pour le début de l’année, bien plus tôt que d’habitude. Or, alors que depuis 2007 près de 80 000 emplois ont déjà été supprimés dans l’Education nationale, que 14 000 dont 5 700 dans le primaire sont encore programmés en 2012 visant principalement les RASED (3 000 postes ciblés), voilà que le ministre de l’Education nationale en rajoute une couche. Dans un entretien accordé au site internet du quotidien Les échos il affirmait jeudi dernier 17 novembre : « je pense que si l’on fait des réformes d’organisation et de structures du système éducatif, oui, il sera possible de réduire encore le nombre de postes en ne remplaçant pas un certain nombre de départs à la retraite ». Autrement dit, après 2012, pour le gouvernement la purge continue.

Une école du tri et des inégalités

Pour le SNUipp les propos du ministre sont « une provocation de plus ». Ils viennent s’ajouter à des mesures prises ces derniers mois et semaines, qui mises bout-à-bout « dessinent une école du tri et de l’inégalité ». Le ministre souhaite mettre les écoles en concurrence en publiant les résultats des évaluations par école, il projette de supprimer définitivement la carte scolaire, tout ça dans des conditions de travail dégradées et des salaires toujours parmi les plus bas en Europe. Vient aujourd’hui s’ajouter le projet de réforme de l’évaluation des enseignants et de leur déroulement de carrière qui s’attaque à leur pouvoir d’achat.

lettre à distribuer aux parents pour cette grève :

PDF - 17.9 ko
Lettre aux parents 15 Décembre
 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales