www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

MOSART : l’IA recule.

Nous écrivions :

Mosart : fausse note pour les listes d’émargements des grévistes

NE VOUS INSCRIVEZ PAS SUR CES LISTES !

Un nouveau logiciel, Mosart (MOdule de Saisie des Absences et Retenues sur Traitement ) est apparu. Il a pour conséquence la mise en place de listes d’émargements sur lesquelles les enseignants doivent se déclarer grévistes, ceci afin de simplifier et d’accélérer les procédures de retrait de salaires. Le SNUipp est intervenu en CAPD mardi 25 mai pour dénoncer sa mise en place qui permet à l’administration de recenser les grévistes en faisant émarger tous les collègues d’une même école sur un document collectif.

La consigne en direction des collègues est simple : ne vous inscrivez pas sur ces listes , ne renvoyez rien si vous étiez grévistes et ne signez pas cette feuille si vous êtes directeur(directrice).

D’une part, nous n’allons pas aider l’administration à établir des listes de grévistes (qui seraient bien intéressante pour connaître son personnel dans des EPEP) Et d’autre part, et nous n’allons pas non plus lui simplifier le travail de retrait de journées de salaire, ce serait un comble !

Seuls les enseignants non grévistes doivent informer leur IEN qu’ils ont assuré leur service ce jour-là.

L’article du SNUipp 78 et

Celui du SNUipp Guyane soulèvent les problèmes éthiques et juridiques de cette nouvelle panoplie anti-grève.

Et l’IA écrit dans le BDEN n°9 de mai 2010 :

" Absences pour service non fait (GREVE) Les modalités adoptées lors de la mise en place d’un logiciel informatique pour la gestion du service non fait en cas de grève n’ont pas donné satisfaction au niveau du recensement. La déclaration individuelle de chaque enseignant du premier degré est de nouveau adoptée avec un changement au niveau de sa transmission. Après chaque grève, l’enseignant disposera du document individuel relatif au service effectué le jour de la grève dans sa messagerie Iprof. Il remplira manuellement ce document et le transmettra à l’inspecteur de l’éducation nationale de sa circonscription. Les écoles et établissements seront informés de la transmission du document et de sa date de retour. Tout enseignant qui ne retournera pas le document ou transmettra un document illisible ou non signé sera considéré comme gréviste."

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales