www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

Évaluations CM2 - logiciel alternatif (avec réussites partielles)

Votre section du SNUipp Ardennes met à votre disposition ce fichier Excel.

Vous pouvez ainsi attribuer un demi-point (0.5) à vos élèves ayant réussi partiellement un item grâce au code "5".

En effet, le mode de correction officiel « juste/faux/absence de réponse » (1 point ou 0) ne suffit pas à évaluer de façon fine les réussites ou les difficultés de l’enfant.

En outre, ce n’est pas le retrait de deux items correspondant à des compétences de fin de CM2 (plus-que-parfait et division par un décimal) qui va suffire à améliorer ces évaluations. Certains exercices ne sont pas appropriés au niveau des élèves et à la période de l’année.

RESTONS donc PROFESSIONNELS grâce à cet outil permettant :

- de tenir compte des réussites partielles de l’enfant ( 1/2 réussite = 0,5 pt)
- et de n’évaluer que les notions étudiées en classe à cette période de l’année ( Code "A" (absent) utilisé sinon )

Bref, bien que perfectible, cette application fournit des informations un peu plus précises pour la régulation des apprentissages dans les classes, et aide à la communication avec les parents...

Excel - 1.5 Mo
Logiciel avec codage alternatif
1/2 réussite : "5" Non abordé : "A"

MODE D’EMPLOI : Copiez votre liste d’élèves et saisissez pour chaque item l’un des cinq codes possibles 0,1,9,A ou 5 ( Temps de saisie quasi identique ).

C’est donc aussi simple qu’avec le logiciel ministériel et tout en permettant d’affiner l’exploitation des résultats pour vos élèves, leurs familles et vous-même.

Si vous comptez utiliser ce logiciel, ou pour toute remarque permettant d’y apporter des améliorations, contactez votre section SNUipp Ardennes : snu08@snuipp.fr

Entretien Journal Le Monde - Evaluations de CM2 : "C’est la première fois que l’on observe un tel vent de révolte"

Contresens pédagogique au service de la casse de l’école

Ces évaluations ont bien pour but de classer et trier : trier les élèves, trier les enseignants et, enfin, trier des écoles selon les performances des élèves à ces évaluations. Si la mobilisation des enseignants et des parents d’élèves l’an passé a empêché le gouvernement de publier les résultats école par école, il faut rester vigilant. Le gouvernement ne se privera pas de cet outil s’il décide de supprimer la carte scolaire dans le premier degré, ou encore lorsqu’il s’agira de payer les enseignants au mérite.

L’introduction d’une prime de 400 euros versée pour la passation des évaluations va bien dans le sens de l’individualisation des rémunérations. Le SNUipp condamne cette individualisation qui correspond à la volonté gouvernementale de « diviser pour mieux régner » et réclame avec la FSU une hausse des rémunérations pour tous.

Certaines recherches montrent également les dangers du pilotage du système éducatif par les résultats d’évaluations nationales en partant de l’expérience américaine, plus ancienne que celle de l’Europe. Les professeurs, sous la pression des tests, tendent à réduire le programme enseigné et adaptent leurs cours aux sujets des tests. Au final, les enseignants passent un temps disproportionné à enseigner pour les tests…

DERNIERE MINUTE : HAUTE-VIENNE : SANCTION LEVEE

A l’issue d’une audience auprès de l’Inspection Académique de Haute Vienne, la section départementale vient de nous apprendre que la suspension concernant le professeur des écoles qui n’avait pas fait passer les évaluations en suivant le protocole est levée, que notre collègue retrouvera sa classe lundi et qu’aucune sanction ultérieure n’est envisagée.

Le SNUipp se réjouit de la levée de cette sanction et de ce retour à la sagesse.

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales