www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

CAPD du 16 octobre 2009 spéciale formation continue

L’IA a ouvert la séance en affirmant qu’elle était satisfaite d’arriver dans les Ardennes (enfin une !) et qu’elle souhaitait travailler de façon constructive avec les organisations syndicales (dont acte). Elle nous a annoncé un groupe de travail fin novembre sur le barème du mouvement. Nous en avons profité pour lui dire que, en ce qui concerne le mouvement, nous avions également des demandes à formuler, en particulier que nous souhaitons que les collègues puissent saisir des voeux lors de la phase administrative. Nous développerons ce point lors de ce groupe de travail.

Les représentants des personnels à la comission de réforme ont été retenus : Anne du Souich pour le SNUipp-FSU et Pascal Rouyer pour le SE-UNSA.

La désignation des stagiaires pour la formation continue constituait le gros point de l’ordre du jour. Quatre stages « sciences » proposés par des profs de l’IUFM ont été annulés sans que l’IA ne sache pourquoi les mêmes profs qui avaient proposé ces stages reviennent sur leurs engagements. Notre IA adjoint a essayé de noyer le poisson en expliquant que le dialogue continuait avec l’IUFM, nous lui avons dit que s’il ne connaissait pas les raisons d’un tel choix cela voulait dire que le dialogue était rompu... L’IA doit participer à une réunion académique et posera la question du pourquoi de la chose. Nous vous tiendrons informés. Quatre stages annulés, cela représente quarante-huit places en moins. Il a donc fallu augmenter d’autant le nombre de candidats retenus sur les stages restants, la donnée incompressible étant le nombre de PE2 (67). Les grands perdants à ce petit jeu sont les collègues qui ont eu recours aux demandes manuelles, seules sept candidatures ont pu être retenues.

Les syndiqués ont reçu un courrier individuel les avertissant de leur départ en stage. Pour les autres collègues, nous leur donnons l’info par téléphone.

Le plan de formation du second semestre risque d’être fortement remanié. En effet pour la première fois, les PE1 et les étudiants de Master 1 vont pouvoir effectuer des stages en responsabilité (108 h maxi). Nous avons demandé combien souhaitent effectuer ces stages mais personne aujourd’hui n’est en capacité de répondre à cette question. Nous n’avons pas manqué l’occasion de rappeler encore une fois que le SNUipp était opposé à la prise en charge de classes par des étudiants qui ne sont pas des fonctionnaires stagiaires.

Un bilan a été fait sur les exeat/ineat : 11 collègues ont quitté le département, 8 ont été accueillis. Le solde des permutations informatisées était déjà négatif : - 7. Aujourd’hui le département a encore un surnombre de 11.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales