www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

CAPD mouvement du 29 mai

Cette CAPD se tenait dans un contexte particulier. C’est en effet la première fois que les collègues qui ont participé au mouvement connaissent leur affectation avant même la tenue de la réunion. Il s’agit d’une remise en cause du paritarisme et de la légitimité des représentants élus des personnels. C’est ce que nous avons déclaré à l’IA avant d’entamer l’ordre du jour de la commission.

Commissions d’entretien : UPI, référents, coordonateurs...

Plusieurs commissions d’entretien ont été réunies, conformément à ce que prévoit la nouvelle circulaire sur le mouvement. Ces commissions jugent des capacités des candidats à occuper des postes particuliers et nous sommes intervenus pour dénoncer le fait qu’elles établissent un classement qui détermine au final l’attribution du poste. En effet, comment un poste sur lequel postulent deux candidats qui ont obtenu un avis très favorable peut-il être attribué autrement qu’au barème ? La crainte que nous avions exprimée au moment de la parution de la circulaire à propos des commissions d’entretien se vérifie.

Mouvement :

Quelques chiffres : 555 participants : 114 collègues maintenus sur leur poste, 262 demandes satisfaites et 179 collègues restés sans poste à l’issue de cette première phase.

Tous les collègues en carte scolaire ont obtenu satisfaction sur leurs voeux.

Les collègues sans poste seront nommés lors de la phase administrative sur la base des voeux qu’ils avaient formulés lors de la saisie informatique. Nous publierons sur le site du SNUipp08 la liste des postes restés vacants et des couplages de service sitôt que nous les connaîtrons. D’ores et déjà, nous conseillons aux collègues qui pensent pouvoir prétendre à une priorité de maintien sur leur poste (REP et ASH) de se signaler par un courrier auprès de l’administration et de nous en envoyer un double.

Un poste de conseiller TICE est vacant sur la circo ASH et fera l’objet d’un appel à candidature.

Temps partiels :

Tous les temps partiels de droit ont été accordés en respectant les quotités demandées.

La plupart des temps partiels sur autorisation sont accordés avec une nuance pour les 80 % que l’IA a transformés, avec l’accord des intéressés, en 75 %.

Départ en stage CAPA-SH

Deux départs en option F (SEGPA). Trois départs en option D : les candidats ont été retenus suivant leur nombre de demande(s), leur barème et l’obtention d’un poste au mouvement. L’I.A. a abandonné - nous donnant ainsi raison - le principe (hors réglement) de privilégier les départs sur une CLIS aux départs sur établissement. Il reste qu’il change par là-même une règle, qu’il défendait encore lors de la CAPD qui avait examiné les candidatures, en cours de mouvement, après que les voeux aient été formulés.

Ineat/Exeat :

La situation prévisible à la rentrée de septembre fait apparaître un surnombre de 15 personnels. L’IA est donc prêt à accorder des exeat... Mais, car il y a un mais, les départements de l’académie sont aussi dans la même situation de sur-effectif. Si bien que les exeat ne pourront être accordés que sur la base d’échanges : un échange possible avec la Marne et un avec l’Aube. Pour les exeat hors académie, l’IA a accordé 8 exeat pour rapprochement de conjoint et il examinera les demandes pour convenances personnelles en fonction des ineat que sont prêts à accorder les IA des départements d’accueil. Les collègues qui obtiennent leur exeat doivent maintenant attendre leur ineat pour pouvoir quitter le département.

Questions diverses :

A propos de la prise en compte de l’ancienneté dans le poste dans le calcul du barème : les collègues en congé parental conservent leur poste (règle départementale) mais le logiciel n’a pas pris en compte leur ancienneté dans le poste pour la durée de leur congé parental. Nous avons demandé que la règle départementale soit appliquée.

Compte tenu de la vacance des directions des écoles maternelle et élémentaire de Deville, l’IEN de Charleville-Nord nous a fait part d’un projet à l’étude, projet concernant la fusion de ces deux écoles. Nous avons demandé qu’aucune décision ne soit prise dans la précipitation et qu’une phase de concertation approfondie soit engagée avec tous les acteurs de ces écoles.

Les postes restant vacants

PDF - 24.4 ko
postes restant vacants à l’issue de la première phase du mouvement
 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales