www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

Évaluations CE1

Le SNUipp a proposé au SE et au SGEN une consigne nationale unitaire pour les évaluations CE1, dans la poursuite de la campagne unitaire initiée pour les évaluations CM2. Le SE ne souhaite pas s’y associer dans la mesure où cette évaluation, située en fin d’année, ne permet pas de reprendre le premier argument de la consigne CM2, à savoir : « ne faire passer que les items correspondant à des notions déjà étudiées » . Le SGEN n’a pour l’heure donné aucune réponse.

Si la question des notions non étudiées n’est en effet plus d’actualité, le SNUipp considère cependant qu’il est important de poursuivre l’action (codage toujours binaire, possible utilisation des résultats pour un classement des écoles, logique des évaluations,...).

Le SNUipp appelle à :
- ne rendre compte que des seuls résultats des évaluations aux élèves et aux parents de la classe concernée
- ne pas utiliser le logiciel ministériel de transmission et ne transmettre que les résultats anonymés.

Le SNUipp s’adresse ce jour au ministère pour qu’il envoie sans attendre les livrets d’évaluation aux écoles afin que les collègues en prennent connaissance en temps voulu.

Le 4 pages « Evaluations » à destination des familles est joint à cet article.

PDF - 272.5 ko
4 pages Evaluations

Environ 30% des enseignants de CM2 ont refusé de transmettre les résultats de leurs élèves par l’application nationale.

Concernant les évaluations CE1, le calendrier ministériel est le suivant :
- Passation des tests par les élèves : du 25 au 30 mai ;
- Opérations de saisies par les enseignants : du 1er au 10 juin ;
- Communication aux parents : à partir du 10 juin ;
- Mise en ligne des résultats par le ministère : fin juin 2009.

Vous trouverez ci-dessus un 4 pages « grand public », à destination des parents d’élèves. Le dossier du dernier Fenêtres sur cours porte sur les évaluations.

Concernant le 1er point de la consigne de janvier (item correspondant à des notions non encore étudiées), il est certain que la passation en fin d’année n’en justifie pas la reprise. Toutefois, il semble que la mise en place d’aides ne pouvant s’envisager qu’à la rentrée scolaire suivante (début CE2), on peut s’interroger sur le bien fondé de faire passer cette évaluation à cette période de l’année. Cela confirme simplement qu’il s’agit bien d’instaurer une évaluation des acquis et d’en faire une catégorisation des élèves sans utilité pédagogique.

Premières remarques sur le contenu et la forme de ces évaluations :

Codage Le mode de codage reste inchangé par rapport à celui des évaluations CM2. On reste sur un codage binaire « tout juste » ou « tout faux ». Pour des élèves aussi jeunes, cette mise en échec artificielle par la non prise en compte de réponses partiellement justes risque d’être encore plus désastreuse.

En français  Le texte proposé en lecture est très long et difficile (beaucoup d’implicite). Des élèves « moyens » risquent de se trouver très vite dépassés par la tâche. L’exercice 6 évalue des compétences des nouveaux programmes (noms, articles, verbes) pas forcément entièrement mis en place dans toutes les classes.

En mathématiques L’exercice 8 est très difficile (calcul mental avec multiplication et division). Le problème « à étapes » de l’exercice 13 semble d’un niveau de difficulté trop élevé pour des élèves de cet âge. Construire un triangle « qui a deux côtés de 8 cm » est une compétence remarquable au CE1 (exercice 16).

C’est pourquoi les collègues ont élaboré pour le CE1 un logiciel alternatif permettant de coder autrement les épreuves. Sous forme d’un fichier tableur il permet de reporter les résultat des évaluations sans entrer dans les dérives du logiciel ministériel.

Excel - 983 ko
fichierevaluations CE avec demi-réussites

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales