www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Visioconférence DASEN vendredi 15 mai 2020 9 h 00 Compte rendu

La DSDEN explique qu’une petite livraison de masques et de gel a été effectuée dans les écoles (matériel livré tardivement cette semaine), pas de lingettes ni de thermomètres. Un réapprovisionnement des écoles, à partir du stock conservé à la DSDEN, sera effectué et des nouvelles livraisons du MEN sont attendues d’ici quinze jours. Livraison dans les collèges la semaine du 18 mai.

Le DASEN remarque que des écoles ouvrent avant la date prévue. Selon lui, si trois écoles n’ont pu ouvrir, c’est un problème de volonté. Le DASEN pense que le protocole (à la rédaction duquel il a participé) a pu effrayer par sa densité au début.

Un circulaire précise que les conditions de réouverture des écoles devront être soumises/consolidées ( ?) au CTSD. (Nous avons reçu une convocation après pour le 26 mai).

Pas de réponse sur la consultation du conseil d’école.

Dans le second degré, un conseil pédagogique, un CHSCT et un conseil d’administration devront être réunis. Seuls les grand principes pédagogiques devraient être soumis au vote (pas les emplois du temps, la réorganisation...) surtout à destination des familles. Pour le DASEN, il n’y a de nécessité de présenter la déclinaison du protocole au CA.

Le DASEN est en attente de l’intervention du MEN pour la réouverture des lycées.

Sur la question de la répartition du travail en distanciel et en présentiel, la DSDEN se retranche derrière la consigne ministérielle de l’autonomie laissée aux équipes : les enseignants en présentiel s’occupent des élèves présents, les enseignants en distanciel de la "continuité pédagogique" avec les élèves restés chez eux. La DSDEN ne répond pas à la remarque de la difficulté à prendre en charge en distanciel des élèves qui ne sont pas ceux de sa classe, ce qui "oblige" les enseignants à continuer à s’occuper de "leurs" élèves de "leur" classe.

Le DASEN répond que les brigades sont mobilisées et que les IEN accompagnent les équipes et les directeurs.

Le DASEN ne répond pas aux critiques sur l’incroyable cacophonie autour des conditions de travail à distance qui continue : CHSCT MEN du 7 mai, Circulaire DGRH du 7 mai, FaQ du MEN qui affiche le volontariat jusqu’à hier, BO du 14 mai et sa fiche n° 3 RH...

A la question de la distanciation des AESH avec les enfants qu’ils ou elles accompagnent, le DASEN répond que l’administration est toujours en recherche de solution. (Nous avons eu juste après la visioconférence l’information qu’un protocole sanitaire était paru : AESH : des précisions pour la reprise)

Concernant les ULIS, le cadrage est large et autonomie est laissée aux établissements.

Les enseignants volontaires pour l’accueil des enfants en centre éducatif sont invités à poursuivre dans la mesure de leurs possibilité.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales