www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Retraites : Rdv Mercredi 29 janvier ! Rassemblement à 13 h et Manifestation !
Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF appellent à faire du mercredi 29 janvier, veille de la conférence de financement, une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles.
JPEG - 9.8 ko
PNG - 8.3 ko
JPEG - 20.4 ko
JPEG - 21.3 ko
PDF - 1.6 Mo
Tract Retraites 2020

Poursuivre la mobilisation mercredi 29 janvier

Les retraites aux flambeaux de jeudi soir dernier et la journée de grève et de manifestation de vendredi 24 ont montré la détermination et l’ardeur des opposants au projet de loi d’une retraite par points. Les enseignantes et les enseignants des écoles étaient à nouveau bien mobilisés avec 40% d’entre eux qui ont cessé le travail ce jour-là.

Cette détermination dans la lutte par des actions multiples menées depuis le 5 décembre dernier vient de trouver un écho particulier dans l’avis que vient de rendre le conseil d’état sur le projet de loi de retraite par points.

Un avis du conseil d’état

Dans un arrêt, rendu public samedi, les sages du palais royal se sont montrés très critiques vis-à-vis du projet de réforme des retraites en commençant par dénoncer le fait de n’avoir disposé que de trois semaines pour étudier le texte sur la forme. Parmi les nombreuses difficultés juridiques soulevées, la probable non-constitutionnalité d’un paragraphe spécifique sur la sécurisation des pensions pour les seuls enseignants et enseignantes.

La plus haute juridiction française a également pointé de nombreuses incertitudes sur la sécurisation financière de la réforme et a prédit que la discussion parlementaire prendrait plus de temps que prévu dans le calendrier. Dans son avis il enjoint le gouvernement à davantage de clarté sur ce qu’il en est du droit et du montant de la pension des futur·es retraitées. « Il y a dans le système actuel une lisibilité prévisionnelle qu’on ne retrouve pas dans le nouveau système proposé », précise le texte. Une évidence qui se retrouve bien dans l’incapacité du gouvernement lui-même à fournir des scénarios stabilisés de calcul de pension.

Autant dire que cet avis de la cour des sages vient comme une grosse épine dans les bottes du gouvernement.

Mobilisation le 29 janvier

Aussi Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF appellent à faire du mercredi 29 janvier, veille de la conférence de financement, une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles. Elles appellent à poursuivre le renforcement et l’élargissement de la mobilisation en multipliant les initiatives les jeudi et vendredi qui suivent notamment avec des retraites aux flambeaux, des dépôts d’outils de travail, des assemblées générales, des initiatives en direction de la population.

Et bientôt :

• un « 4 pages » pour faire un point plus précis sur les dernières annonces (retraite et « revalorisation-compensation »),

• une note de décryptage des projets de loi retraite.

Note FSU : Réforme des retraites, point d’étape

Enquête de mobilisation

Merci de renseigner l’enquête de mobilisation dans votre école en suivant le lien suivant :

A venir.

Rassemblements et Manifestations

Manifestation : rassemblement à partir de 13 h Place Ducale, parcours en « boucle » ( Petit-Bois, Forest, Leclerc, De Gaulle, DSDEN, Mantoue) pour revenir sur la Place Ducale.

Mais aussi le 30 et 31 !

A suivre.

Communiqué(s) de l’intersyndicale

Nos mobilisations seront victorieuses !

Jeudi 23 janvier, partout dans le pays, à l’appel de nos organisations syndicales, des manifestations éclairées par des flambeaux ont permis à beaucoup de continuer à exiger le retrait du projet de réforme des retraites. Dans le même temps, la grève se poursuit dans de nombreuses professions qui se mobilisent et multiplient les actions de dépôts des outils de travail dans des lieux symboliques ; les femmes organisent partout des initiatives pour visibiliser qu’elles sont les grandes perdantes de ce projet.Cette journée du 24 janvier s’annonce d’ores et déjà comme un succès et loin de s’essouffler la mobilisation par la grève et par les manifestations poursuit son ancrage interprofessionnel porté par un soutien large et massif de la population.

Tout au long des jours prochains sur tout le territoire de nombreuses actions sont déjà programmées, interpellations de parlementaires, soirées de soutiens, débats, meeting, manifestations, etc. Notre mouvement s’étend et se renforce dans la durée avec énergie et volonté.

L’intersyndicale réclame plus que jamais le retrait du projet de réforme pour ouvrir des négociations constructives afin d’améliorer le régime actuel pour tous les secteurs professionnels et toutes les générations.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF appellent à faire du mercredi 29 janvier, veille de la conférence de financement, une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles.

Elles appellent à poursuivre le renforcement et l’élargissement de la mobilisation en multipliant les initiatives les jeudi et vendredi qui suivent notamment avec des retraites aux flambeaux, des dépôts d’outils de travail, des assemblées générales, des initiatives en direction de la population. Nos organisations décident de se revoir le 29janvier pour décider ensemble des suites.

Paris, 24 janvier 2020

PDF - 164.9 ko
Communiqué intersyndicale 24_01_2020
PDF - 153.3 ko
Communiqué 24 janvier FP

La déclaration - si vous l’utilisez - d’intention de grève devra être envoyée par mail avant : pas de déclaration.

Mais, pour parer à toute éventualité, un conseil : déposer son intention de faire grève jusqu’aux vacances de février.

LA DÉCLARATION INDIVIDUELLE D’INTENTION DE GRÈVE - Si vous souhaitez la faire.

Tout enseignant devant élèves doit déclarer son intention de prendre part à une grève au moins quarante-huit heures au préalable (comprenant au moins un jour ouvré). Les enseignants n’exerçant pas devant élèves ou exerçant en SEGPA/ établissements/ULIS ne sont pas concernés.

La déclaration se fait par écrit, par lettre, télécopie ou mail envoyé via la messagerie électronique professionnelle.

Un simple mail de votre messagerie personnelle portant mention : "Je, soussigné, déclare mon intention de participer à la grève du jour/mois." suffit.

Si le nombre de déclarations dans une école est égal ou supérieur à 25%, un service minimum d’accueil des élèves (SMA) est mis en place par la mairie.

Pour le SNUipp-FSU, cette déclaration préalable est une atteinte au droit de grève des enseignants. La consigne nationale est de ne pas l’envoyer.

Si des problèmes surviennent, contactez votre section départementale du SNUipp-FSU.

Pour déclarer son intention, un simple mail de votre messagerie personnelle portant mention : "Je, soussigné, déclare mon intention de participer à la grève du jour/mois." suffit. Nul nécessité de renseigner un éventuel formulaire imposé.

NB : Certains IEN imposent des formulaires ou des mails en provenance des messageries pros. Ce sont des tentatives d’intimidation. Merci de toutes nous les transmettre.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales