www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

Campagne Hors Classe 2020 Quelques informations rapides suite à la multilatérale du 19/12.
Depuis l’entrée en vigueur de PPCR avec les nouvelles modalités de passage à la hors-classe et la hausse des promotions, le SNUipp-FSU argumente constamment auprès du ministère comme auprès des Inspecteurs d’académie afin d’obtenir des avancées permettant de ne laisser aucun PE partir à la retraite sans avoir été promu, conformément au principe d’un déroulement de carrière sur au moins deux grades.

Ce travail de conviction, mené tant nationalement que dans les départements sur la situation des ancien-nes instits en fin de carrière, semble avoir porté ses fruits. Lors de la réunion multilatérale du 19 décembre à la DGRH, nous avons ainsi obtenu quelques avancées.

• Le bilan 2019 du passage à la hors-classe des PE montre un léger accroissement du nombre de PE au 11e échelon. Il reste ainsi après la campagne de promotions 2 749 PE au 11e non promus, dont 1270 ancien-nes instits même si ce nombre diminue comparé aux 2 357 l’an dernier. La DGRH a pris l’engagement de réaliser une simulation en injectant 10 points de barème en plus à ces PE pour voir s’ils auraient été promus ainsi, ce qui ouvrirait la voie à une modification du barème pour la campagne 2021.

• Le bilan montre également que les fortes différences d’ancienneté moyenne dans le grade entre les ancien-nes instits et les PE d’origine, la DGRH va en tenir compte en incitant, par note interne, à prendre l’AGS comme critère de départage premier.

• Enfin le bilan montre un net progrès pour tendre vers une égalité entre les femmes et les hommes ainsi qu’une diminution également des inégalités liées aux fonctions.

Une analyse plus détaillée de ce bilan sera publiée début janvier.

La note de service 2020 sera quasiment inchangée comparée à celle de 2019. L’arrêté avec le taux de promotions de 17% est actuellement à la signature du secrétariat général du gouvernement et devrait paraître assez vite.

La problématique technique des bornes sur la prise en compte de l’ancienneté dans l’échelon par l’application, qui pouvait attribuer indûment 10 points de plus à certain-nes collègues, semble résolue par le service informatique du ministère. Il reste à le vérifier à grande échelle mais la DGRH semble confiante.

La DGRH va renouveler sa lettre de consignes aux Dasen qui leur demandera de porter une attention toute particulière sur l’équilibre entre les femmes et les hommes, sur les promotions des personnels les plus expérimentés ainsi qu’envers les ancien-nes instits et enfin sur les PE détachés. Cette lettre demandera également l’établissement d’une liste complémentaire dans chaque département pour ne pas perdre de promotions.

Nous publierons la copie de cette lettre dès que nous la recevrons.

Enfin la DGRH évolue sur les critères de départage en cas de barème égal. Elle va proposer aux Dasen les critères suivants dans l’ordre :

1) l’AGS avec sa définition donnée pour les opérations du mouvement intra (l’ensemble des services d’enseignement comme titulaire dans le 1er degré, donc instit + PE),

2) l’égalité entre les femmes et les hommes,

3) l’âge mais formulé de façon moins claire.

Cette proposition de critères de départage sera envoyée via les forums internes de gestion du ministère, nous n’en serons donc pas destinataires.

La note de service paraîtra au BO du jeudi 2 janvier. Nous publierons une circulaire détaillée à la rentrée.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales