www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Macron et Philippe s’obstinent ! Grève le 17 décembre ! Communiqués - Enquête de participation - Lettre aux parents MARDI 17 décembre / Rassemblement au parc des expos de Charleville-Mézières à 13 h 00 et MANIFESTATION à 14 h 00
Déclaration d’intention de faire grève à envoyer samedi 14 décembre au plus tard.

Notre analyse détaillée des annonces : Retraite : des annonces qui renforcent la détermination des enseignant-es Si le Premier ministre entendait rassurer les enseignantes et les enseignants des écoles sur son projet de réforme des retraites, c’est raté.

Enquête de participation :

Merci de bien vouloir renseigner l’enquête de participation pour votre école en suivant le lien :

http://mobilisation.snuipp.fr/08/retraites-17-decembre

Tracts disponibles :

PNG - 21.5 ko
PDF - 185.2 ko
Tract Commun Ardennes

MANIFESTATION : Mardi 17 décembre 2019

Il est très important de venir manifester : la grève doit aussi se voir dans la rue !

Rassemblement à 13 h 00 au Parc des expositions de Charleville-Mézières, départ de la manifestation à 14 h 00 : rocade, rue de Montjoly, avenue F. Mitterrand, place des Droits de l’Homme. Fin : 16 h 30 - 17 h 00.

Après le 5 et le 10, à nouveau le 12 puis le 17 décembre

Suite à la journée d’action du 10 décembre qui a encore mobilisé de nombreux et nombreuses salariées dans tout le pays, l’intersyndicale s’est réunie mardi 10 au soir pour décider des suites de l’action. Elle appelle à poursuivre les actions notamment le 12 décembre et ce week-end et à préparer une nouvelle journée massive de grèves et manifestations mardi 17 décembre prochain.

Alors que le premier ministre s’apprête à prendre la parole sur son projet de réforme des retraites, l’intersyndicale lui demande de retirer purement et simplement son projet de retraite par point et d’entamer de nouvelles discussions sur des bases différentes.

En attendant, les organisations syndicales et de jeunesse CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEL, et UNEF appellent l’ensemble des salarié·es et des jeunes à poursuivre les mobilisations sous des formes locales jusqu’au mardi 17 décembre, nouvelle journée massive de grèves et manifestations.

Les communiqués de l’intersyndicale

Toujours plus mobilisé·es pour gagner !

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL constatent que le mouvement contre le projet de réforme des retraites s’est inscrit depuis le 5 décembre dans la durée avec notamment des reconductions importantes de grève et avec l’entrée de nouveaux secteurs professionnels dans les actions de grève, de débrayages et de mobilisation.

La journée du 10 décembre a été un nouveau temps fort de cette mobilisation avec de nouveaux salarié-es du privé et davantage de jeunes. L’opinion publique ne se laisse ni abuser par les opérations médiatiques du Gouvernement, ni par les tentatives d’opposer les uns aux autres. Les organisations syndicales dénoncent toutes entraves au droit de grève et de manifestation plus particulièrement envers les jeunes.

La synthèse des concertations rendue publique lundi n’a pas apporté d’éléments nouveaux depuis le mois de juillet. Les organisations syndicales pointent la responsabilité du gouvernement sur la situation sociale. C’est pourquoi, elles attendent que lors de sa prise de parole, le premier Ministre tienne compte du rejet massif exprimé par les mobilisations du projet de régime universel à point et retire ce dernier. Elles confirment leur appel à l’ouverture de réelles négociations sans préalable sur la base des propositions des organisations syndicales pour le renforcement et l’amélioration du système actuel par répartition, solidaire et intergénérationnel.

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève y compris reconductible là où les salarié-es le décident. Elles appellent à organiser des actions de grève et de manifestations localement le 12 décembre, puis le week-end, et de faire du 17 décembre une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations.

Paris, le 10 décembre 2019

Après les annonces

Plus que jamais renforçons la mobilisation

Les organisations syndicales constatent que le gouvernement s’obstine sur son projet de régime unique à points et ne veut pas prendre la mesure de la mobilisation exprimée par les salariés en grève.

Au contraire, les annonces d’Edouard Philippe confirment que le projet du gouvernement conduirait à un recul des droits par la baisse programmée des pensions de tous les salariés du privé comme du public et l’obligation de travailler plus longtemps.

Il confirme en particulier le maintien d’un âge pivot à 64 ans obligeant à reculer son âge de départ. Ce sont en particulier les jeunes générations qui en subiront pleinement les conséquences, ayant les plus grandes difficultés à se constituer un droit à la retraite dans une société de chômage et de précarité !

Aucune prise en compte des propositions des organisations syndicales, qui appellent à renoncer à un tel projet pour ouvrir des négociations immédiates pour améliorer le système par répartition actuel.

Plus que jamais, les organisations syndicales réaffirment leur appel à renforcer la mobilisation par la grève et sa reconduction quand les salariés le décident et par les manifestations notamment les 12 et 17 décembre prochains.

Soyons encore plus nombreux dans tous les secteurs professionnels pour gagner.

Le 11 décembre 2019

Communiqués de presse

Les communiqués unitaires

PDF - 102.6 ko
Communiqué intersyndical du 10 décembre
PDF - 89.5 ko
Communiqué unitaire suite aux annonces du 1er Ministre
PDF - 103.3 ko
2019-12-11 CP DES OS FP CGT FA FO FSU SOLIDAIRES

Les déclarations d’intention de grève devront être envoyées par mail avant samedi soir minuit.

Mais, pour parer à toute éventualité, un conseil : déposer son intention de faire grève jusqu’aux vacances.

PNG - 17.2 ko
PDF - 1 Mo
4p Retraites : un choix de société ! octobre 2019

Lettre aux parents

Les enseignant-es grévistes informent par écrit les familles qu’il n’y aura pas classe. Information aussi des services concernés (cantine, étude, transport scolaire, piscine, etc.) pour toute activité à laquelle participent l’enseignant-e ou ses élèves. Les parents peuvent être informés des raisons de la grève par le biais d’une lettre distribuée directement sous pli fermé.

NB : Certains IEN reprochent à nos collègues d’informer que l’école sera fermée, cela étant de la seule compétence du préfet. Dont acte. Informez de l’absence des enseignants, pour le reste, renvoyez les parents vers la mairie et l’IEN.

Word - 16 ko
Lettre aux parents 17 décembre 2019
JPEG - 50.9 ko

LA DÉCLARATION INDIVIDUELLE D’INTENTION DE GRÈVE

Tout enseignant devant élèves doit déclarer son intention de prendre part à une grève au moins quarante-huit heures au préalable (comprenant au moins un jour ouvré). Les enseignants n’exerçant pas devant élèves ou exerçant en SEGPA/ établissements/ULIS ne sont pas concernés.

La déclaration se fait par écrit, par lettre, télécopie ou mail envoyé via la messagerie électronique professionnelle.

Un simple mail de votre messagerie personnelle portant mention : "Je, soussigné, déclare mon intention de participer à la grève du jour/mois." suffit.

Si le nombre de déclarations dans une école est égal ou supérieur à 25%, un service minimum d’accueil des élèves (SMA) est mis en place par la mairie.

Pour le SNUipp-FSU, cette déclaration préalable est une atteinte au droit de grève des enseignants. La consigne nationale est de ne pas l’envoyer.

Si des problèmes surviennent, contactez votre section départementale du SNUipp-FSU.

Pour déclarer son intention, un simple mail de votre messagerie personnelle portant mention : "Je, soussigné, déclare mon intention de participer à la grève du jour/mois." suffit. Nul nécessité de renseigner un éventuel formulaire imposé.

NB : Certains IEN imposent des formulaires ou des mails en provenance des messageries pros. Ce sont des tentatives d’intimidation. Merci de toutes nous les transmettre.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales