www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Manifestation le 14 novembre pour l’hôpital, la santé et l’action sociale - Communiqué FSU Dans les Ardennes, la manifestation partira de l’hôpital Belair où les agents, avec l’intersyndicale CGT/CFDT ont décidé la poursuite de la grève entamée le 15 octobre et se rendra à l’ARS.

Manifestation le 14 novembre pour l’hôpital, la santé et l’action sociale

Depuis plusieurs mois, les personnels des hôpitaux et des EHPAD se mobilisent, dénonçant la dégradation de leurs conditions de travail et revendiquant des effectifs, de meilleurs salaires, l’arrêt des fermetures de services, l’ouverture de lits pour accueillir les patients dignement et en sécurité, et l’accès aux soins partout et pour tous. Force est de constater qu’ils ne sont pas entendus. Face au refus du gouvernement de prendre en compte les besoins de ces établissements dans le “Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2020”, collectifs, syndicats et associations ont décidé d’une journée nationale d’actions pour ce jeudi 14 novembre. A Paris, une manifestation partira de Port-Royal à 12h pour le Sénat, l’Assemblée nationale et l’hôtel Matignon. Le mouvement sera largement décentralisé.

Dans les Ardennes, la manifestation partira de l’hôpital Belair où les agents, avec l’intersyndicale CGT/CFDT ont décidé la poursuite de la grève entamée le 15 octobre et se rendra à l’ARS.

Notre comité de défense est partie prenante de cette mobilisation et demande à tous ceux qui le peuvent de se mobiliser jeudi. Vous trouverez en pièce jointe l’appel unitaire national et le visuel que nous diffusons sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à partager.

Collectif de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes

PDF - 684.1 ko
Appel unitaire du 14 novembre 2019
JPEG - 190.5 ko

Urgence à donner les moyens à la santé !

Beaucoup de services publics sont dans la tourmente ces derniers mois. C’est particulièrement le cas dans les hôpitaux où les personnels des urgences sont maintenant en grève depuis plus de six mois. Ils dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail et la nécessité de pouvoir accueillir mieux les patients. Or, le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS), ne permet pas d’assurer les recettes suffisantes pour faire face aux besoins des usager·es et pour reconnaître mieux le travail et l’engagement des personnels de santé.

En effet, ce sont plus de 4 000 lits qui sont prévus d’être à nouveau supprimés aggravant encore une situation déjà critique. Cette mobilisation s’est étendue à l’ensemble des établissements de Santé et d’Action Sociale.

Soucieuse de la nécessité de rendre des services de qualité, sur tout le territoire, aux usager·es, de l’importance pour les agent·es de bénéficier de bonnes conditions de travail et d’une juste reconnaissance de leur travail, la FSU soutient les actions décidées pour la journée du 14 novembre et notamment celle des personnels du secteur sanitaire, social et médico-social.

Le gouvernement doit apporter des réponses pour assurer l’accès aux soins de qualité de toutes et tous. Il doit répondre aussi à l’urgence de formation, de recrutement, de revalorisation des personnels et renforcer les moyens financiers pour tous les établissements.

Les Lilas, le 13 novembre 2019

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales