www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Le SNUipp-FSU des Ardennes appelle à la grève interprofessionnelle du mardi 5 février 2019. Mobilisé-es le 5 février - RdV 14 h 30 à la bourse du travail à Charleville-Mézières.

L’augmentation du pouvoir d’achat, une meilleure répartition des richesses comme l’accès facilité à des services publics renforcés sont au cœur des préoccupations de la population, notamment à travers le mouvement social des « Gilets jaunes ».

La confirmation, par le Président, des orientations en matière économique et sociale, comme le maintien annoncé de la mise en œuvre des réformes sur l’assurance chômage, les retraites et la Fonction publique doit conduire le mouvement syndical à construire une mobilisation de l’ensemble des salariés et retraités dans l’unité la plus large. 

Dans ce contexte, le SNUipp, avec la FSU, s’inscrit dans la journée de mobilisation interprofessionnelle du 5 février pour obtenir davantage de justice fiscale et sociale et une augmentation du pouvoir d’achat des salariés et retraités.

Manifestation : départ à 14h30 à la bourse du travail, ... rue de Mantoue, rue Gustave Gailly ... pour arriver devant le MEDEF vers 16h30.

PDF - 776.3 ko
Tract Pouvoir Achat

Un préavis national de grève a été déposé pour la période du 1er février 2019 au 06 avril 2019.

Motifs / revendications déclinés pour l’école et ses personnels :

- Enrayer la baisse du pouvoir d’achat par le dégel du point d’indice et la revalorisation des grilles indiciaires.

- Répondre aux besoins des écoles maternelles et élémentaires par des ouvertures de classes indispensables pour favoriser la réussite de tous les élèves.

- Créer les postes nécessaires pour qu’aucune classe ne dépasse 25 élèves et 20 élèves en éducation prioritaire.

- Favoriser la scolarisation des élèves de moins de 3 ans et de permettre des conditions d’apprentissage adaptées à tous les élèves scolarisés en maternelle.

- Garantir la spécificité des écoles maternelles et élémentaires. Le SNUipp-FSU est opposé à tous les dispositifs qui conduiraient à diluer les structures du 1er degré dans celles du second degré.

- Avoir une dotation spécifique pour le dédoublement des CP et CE1 en REP et REP+.

- Réintroduire du dispositif « plus de maîtres ».

- Ouvrir des classes et des postes particuliers (remplaçants, RASED…) nécessaires au bon fonctionnement du service public d’éducation pour la rentrée 2019.

- Remettre en place une formation continue pour tous les enseignants.

- Accompagner des élèves en situation de handicap par des personnels formés et qualifiés.

- Maintenir les 6e SEGPA.

- Octroyer une aide à la direction et au fonctionnement de l’école.

- Enrayer la dégradation des conditions de travail en conséquence de la baisse de la part de l’Etat dans la dépense intérieure d’éducation.

- Maintenir des règles du mouvement intra départemental en faveur des personnels : maintien d’une deuxième phase avec publication des postes et formulation de voeux.

DROIT DE GRÈVE

Tous les personnels exerçant dans les écoles, titulaires, non titulaires, vacataires, en formation, en stage ont le droit de faire grève. Le droit de grève des enseignants du 1er degré est encadré.

LA DÉCLARATION INDIVIDUELLE D’INTENTION DE GRÈVE

Tout enseignant devant élèves doit déclarer son intention de prendre part à une grève au moins quarante-huit heures au préalable (comprenant au moins un jour ouvré) : soit avant samedi 2 février à minuit. Les enseignants n’exerçant pas devant élèves ou exerçant en SEGPA/ établissements/ULIS ne sont pas concernés.

La déclaration se fait par écrit, par lettre, télécopie ou mail envoyé via la messagerie électronique professionnelle.

Un simple mail de votre messagerie personnelle portant mention : "Je, soussigné, déclare mon intention de participer à la grève du jour/mois." suffit.

Si le nombre de déclarations dans une école est égal ou supérieur à 25%, un service minimum d’accueil des élèves (SMA) est mis en place par la mairie.

Pour le SNUipp-FSU, cette déclaration préalable est une atteinte au droit de grève des enseignants. La consigne nationale est de ne pas l’envoyer. Si des problèmes surviennent, contactez votre section départementale du SNUipp-FSU.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales