www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Elections professionnelles 

Pourquoi voter SNUipp-FSU et FSU ? Vous pouvez compter sur nous. On compte sur vous !
Très rapide tour des actions-revendications qu’a menées le SNUipp-FSU.

APC

Le SNUipp-FSU a remis au cœur des débats le temps de travail des enseignants en lançant, à la rentrée 2016, sa consigne de réappropriation des heures d’APC (pour les utiliser de manière pertinente et adaptée à leurs besoins). Cela ne suffit pas à réduire le temps effectif consacré par les enseignants à leur travail en dehors de leur classe en plus des 24 heures d’enseignement : en tout 44 heures hebdomadaires en moyenne. Il est urgent que le ministère entende la profession sur ce sujet. Le SNUipp-FSU réclame la réduction du temps de travail des enseignants et la suppression des tâches inutiles : le « plus de maîtres que de classes » permettrait la réduction du temps d’enseignement à 21h et à terme 18h sans réduire le temps d’apprentissage des élèves.

ISAE

Les actions du SNUipp-FSU, pour lesquelles les personnels se sont investis, ont permis de mettre sur la place publique la question des salaires. Avec une lettre à la ministre signée en novembre 2015 par plus de 51 000 collègues puis en 2016 une journée de grève le 26 janvier suivie par plus de 100 000 collègues, une lettre au Premier ministre signée en 4 jours par plus de 23 000 enseignants et remise à Matignon le 22 mars ; le SNUipp-FSU a exigé et obtenu l’ISAE, tout d’abord à 400€ en 2013 puis portée ensuite à 1 200€ en 2016. Le SNUipp-FSU continue de mobiliser sur cette question essentielle des salaires passant par l’augmentation de la valeur du point d’indice, l’accès de tous au dernier échelon de la hors-classe et le doublement de l’ISAE pour tous les PE, vraiment tous.

Evaluations des enseignants

Dans le cadre de PPCR, l’évaluation des enseignants prend désormais la forme de 3 rendez-vous de carrière. Pour le SNUipp-FSU, c’était une bonne chose de revoir les modalités d’inspection tant celles-ci étaient insatisfaisantes et dépassées, relevant davantage du jugement que du conseil et de l’échange de professionnel à professionnel. Mais le projet initial du ministère prévoyait la rédaction d’un bilan professionnel par l’enseignant et adressé à l’IEN 15 jours avant sa visite pour « se vendre ». Le SNUipp-FSU est intervenu et a obtenu la suppression de ce bilan, outil artificiel servant d’autoévaluation et risquant de déterminer en amont le résultat de l’évaluation avant même la visite de l’IEN. Il est nécessaire de faire un bilan des nouvelles modalités mises en place et de déconnecter l’évaluation de l’avancement : l’attribution d’avis proposés par l’IEN arrêtés par l’IA n’est pas satisfaisant.

CHSCT

Les élus du SNUipp-FSU interviennent dans les CHSCT pour alerter sur des conditions de travail qui se dégradent. Ils ont contribué par leurs interventions à la reconnaissance des situations difficiles liées au travail, notamment celles pouvant découler du comportement de certains élèves ou liées à la sécurité des bâtiments (vétusté, dangers électriques…). Un guide méthodologique et différents documents sont disponibles sur le site du ministère. Les IA doivent prendre les mesures nécessaires de protection et de prévention pour tous les personnels.

Santé au travail

Le nombre de médecins de prévention est si faible qu’ils ne peuvent assurer leurs missions de prévention et de suivi médical au quotidien. L’action initiée par le SNUipp et la FSU pour une véritable médecine de prévention a permis que le ministre s’exprime en faveur d’un renforcement de ses services. Ils continuent d’exiger une médecine de prévention de qualité au vu de la difficulté des recrutements.

PPCR

La réforme des carrières des professeurs des écoles prend en compte une partie des revendications du SNUipp-FSU. La suppression des 3 rythmes d’avancement au profit d’une cadence (ou vitesse) quasi unique permet des promotions plus rapides et plus justes pour l’ensemble des personnels. Le principe d’une carrière sur deux grades et l’augmentation du nombre de promus à la hors-classe (multiplié par 3 en 6 ans) doivent permettre à tous les enseignants d’y accéder ce qui n’était pas le cas auparavant. C’est ainsi un gain important en termes de rémunération et de pension (à venir). Le SNUipp-FSU poursuit ses interventions pour que l’accès à la hors-classe soit effectif pour tous, notamment les personnels en fin de carrière et les ex-instits.

Rythmes

En juin 2017, un nouveau décret a permis le retour à quatre jours de classe. Pour le SNUipp-FSU, l’organisation de la semaine scolaire, sur quatre jours ou quatre jours et demi, doit être définie en prenant en compte l’avis des enseignants et des conseils d’école, afin de permettre de meilleures conditions d’apprentissage pour les élèves, et de travail pour les personnels. C’est pourquoi il s’est prononcé en faveur de ce décret. Le SNUipp-FSU continue d’intervenir pour que le choix des enseignants soit respecté.

Mouvement intra

La deuxième phase avec publication des postes et voeux : On s’est battu pour la (re-)gagner, on se battra pour la garder !

Métier : professionnalité, UDA, stages départementaux

Le SNUipp-FSU revendique une formation initiale et continue de qualité, que l’enseignant puisse exercer sa liberté pédagogique. Il intervient à tous les niveaux pour éviter les dérives de la hiérarchie qui consistent à appliquer des méthodes standardisées qui seraient magiques et à mettre au pas les enseignants. Renforcer le pouvoir d’agir enseignant est une nécessité pour résister aux injonctions qui les dépossèdent de ce qui fait sens. Il continuera ses actions, notamment au travers de l’Université d’automne, de colloques et de stages départementaux du SNUipp-FSU comme la diffusion d’outils d’information et d’analyse.

Corps des Psys

Le SNUipp, avec le SNES, a porté les revendications des psychologues scolaires pour la création d’un corps unique. La création du corps des psychologues de l’Education nationale est l’aboutissement de trente ans de revendications de toute une profession. Le SNUipp-FSU poursuit ses interventions sur les questions indemnitaires, de promotion et de mutation.

AESH

Passer de l’exercice d’une simple mission à celui d’un véritable métier d’accompagnant, c’est l’objectif du SNUipp-FSU. Au travers de rencontres locales avec les AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap), de l’élaboration avec eux de « livrets revendicatifs », d’audiences auprès de l’administration et des ministères concernés, le SNUipp-FSU entend obtenir un véritable métier, une réelle formation, un vrai statut et la reconnaissance pour des personnels qui sont aujourd’hui partie prenante des équipes d’écoles. Le SNUipp-FSU s’engage actuellement dans le chantier de rénovation du métier auprès du ministère.

https://elections2018.education.gouv.fr/portail/identification.htm

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales