www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Nouveaux programmes du primaire : 19 organisations réagissent ensemble au projet de programme de l’école primaire

Monsieur le Ministre,

Nous voulons une école plus juste, dont les finalités et les contenus soient compris et partagés par tous. Nous sommes persuadés que l’école peut et doit faire réussir tous les élèves, et que pour cela, elle doit se transformer. Pour nous les élèves du 21ème siècle doivent être respectés et respectueux, plus ouverts sur le monde et donc mieux capables de le comprendre, plus cultivés, plus éduqués, plus instruits, plus autonomes, plus responsables. Pour nous l’école de l’avenir doit être le lieu où les élèves apprennent à maîtriser avec exigence et rigueur les apprentissages fondamentaux. Elle doit prendre en compte les attentes des parents, considérés comme des partenaires à part entière et non comme de simples usagers. Même s’il appartient à la nation d’en fixer les finalités, elle doit s’appuyer sur l’expérience des professionnels en matière d’éducation, de culture et d’enfance. C’est pourquoi nous regrettons vivement qu’avant d’être rendu public, le projet n’ait fait l’objet d’aucune consultation des personnels de l’éducation nationale, de leurs organisations représentatives, des organisations de parents d’élèves, des associations professionnelles et des mouvements d’éducation populaire.

Le projet que vous nous présentez est marqué par un alourdissement des contenus, par une conception mécaniste des apprentissages et un affaiblissement de leur dimension culturelle. Il est loin de pouvoir contribuer à la réussite de tous les élèves qui par ailleurs nécessite les moyens adéquats. En fait il pénalisera ceux qui ont le plus besoin d’école. Il ne favorisera pas la maîtrise de l’ensemble commun des connaissances et des compétences que l’école doit faire acquérir à tous les élèves. Il tourne le dos à l’ambition des programmes de 2002 qui était de doter tous les élèves des outils nécessaires pour réussir au collège.

Nos organisations réaffirment avec force que les apprentissages fondamentaux que vise l’école primaire s’appuient sur un travail de l’élève dans lequel la recherche, la découverte et l’expérimentation s’allient nécessairement à la rigueur, à la structuration des connaissances et à la mémorisation.

En maternelle, nous rappelons que les programmes ne peuvent occulter l’accueil, la maturation psychologique et affective et ne donner comme finalités que la préparation à l’école élémentaire. Elles vous demandent de procéder à une consultation approfondie de l’ensemble des partenaires de l’Education afin de revoir profondément votre projet.

Les organisations signataires : AFEF, AGEEM, AIRDF, CEMEA, CRAP, FCPE, FOEVEN, Francas, GFEN, ICEM, JPA, Ligue de l’enseignement et USEP, OCCE, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SI.EN-UNSA Education, SNUipp-FSU, SNPI-FSU.

AFEF (Association française des enseignants de français)

AGEEM (Association Générale des enseignants des Ecoles Maternelles publiques)

AIRDF (Association Internationale pour la recherche en didactique du français)

FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves)

CEMEA (Centres d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active)

CRAP (Cahiers Pédagogiques)

FOEVEN (Fédération des Oeuvres Educatives et de Vacances de l’Education Nationale)

FRANCAS (Francs et Franches Camarades)

GFEN (Groupe Français pour l’Education Nouvelle)

ICEM (Institut Coopératif de l’Ecole Moderne)

JPA (Jeunesse au Plein Air)

LIGUE de l’ ENSEIGNEMENT et USEP (Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré)

OCCE (Office Central de la Coopération à l’Ecole)

SNUipp-FSU (Syndicat National Unitaire des Instituteurs et Professeurs des Ecoles)

SE-UNSA (Syndicat des Enseignants)

SGEN-CFDT (Syndicat Général de l’Education Nationale)

SI-EN-UNSA (Syndicat des inspecteurs de l’Education Nationale)

SNPI-FSU (Syndicat des personnels d’inspection de l’Education Nationale)

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales