www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Carte scolaire / C.T.S.D 

CTSD du 11 octobre 2018 Vous pourrez constater que notre préparation et nos interventions ont donné lieu à un grand nombre de réponses et à la communication de nombreuses données de la part de l’administration.

Ordre du jour :

- Bilan de rentrée 1er degré,

Ajustement de la carte scolaire

Eléments de bilan

- Bilan de rentrée 2nd degré,

- Programme prévisionnel des instances,

- Compte personnel de formation (CPF, pour information).

Déclaration préalable

PDF - 89.5 ko
Déclaration préalable FSU CTSD 11 octobre 2018

Compte rendu

Pour toute précision, n’hésitez pas à nous contacter.

Effectifs

- 353 élèves en maternelle, - 323 en élémentaire soit -276.

Ajustement de la carte scolaire 1er degré

- École de Brieulles sur Bar : abandon du retrait,

- École de Bellevue - Warcq : ré-implantation définitive,

- École de Thin le Moutier : implantation provisoire,

- École des Haybions - Charleville-Mézières : implantation provisoire,

- École Baudin - Charleville-Mézières : implantation provisoire,

- École de Bazeilles : implantation provisoire,

- École d’Hiraumont de Rocroi : retrait définitif,

- Coordonnateur REP :

. Mozart - Charleville-Mézières : - 0,5,

. Rouget de l’Isle - Charleville-Mézières : + 0,5,

. Les Vannelles - Bogny sur Meuse : + 0,5,

- Obtention d’un poste supplémentaire au titre de la convention ruralité au 1er septembre 2018,

La FSU attire l’attention sur les situations des écoles de :

- Pouru St Rémi,

- Villers-Semeuse,

- Vireaux Vallerand les Bruyères,

- Beaumont en Argonne.

La FSU réagit à l’affichage de la moyenne d’élèves par classe en EP de 17,73 en indiquant qu’elle englobe les CP et CE1 à 12, et la réalité du terrain fait état de classe à 27-28 en REP+.

UPE2A : un bilan est demandé par les organisations syndicales. La FSU pointe les arrivées d’élèves allophones chaque jour. Le DASEN indique qu’une réunion est prévue pour ces chiffres . Des élèves allophones sont parfois décrocheurs.

Compte personnel de formation

Le DASEN nous a présenté le CPF qui se substitue au Droit Individuel à la Formation. Il invite tous les personnels à aller activer le compte personnel d’activité sur le site www.moncompteactivité.gouv.fr

Le DASEN nous a présenté les traditionnels bilans sur les résultats aux examens, les orientations et l’affectation et un point sur le décrochage scolaire.

Questions diverses pour le CTSD du jeudi 11 octobre 2018

La FSU a déposé une série de questions diverses permettant de balayer un très grand nombre de problématiques. Le DASEN a répondu à toutes et présenté un grand nombre de données et d’indicateurs.

Pour le premier degré :

- un point sur la balance départementale détaillée des mesures de carte scolaire à la rentrée,

Les implantations "provisoires" (cf. ci-dessus) ne le sont que pour l’année, elles n’entrent pas dans le décompte de la balance implantations/retraits des postes (- 12 postes pour la rentrée 2018 repris par le ministère), les emplois sont récupérés sur des postes non pourvus (postes G...) ou bien occupés par des remplaçants affectés à l’année.

- un point sur la situation en personnels du département,

Équilibre. La liste complémentaire ne sera ouverte qu’en cas de démission de PES.

- un point sur les contrats aidés AE(-SH) et services civiques : nombre, évolutions, renouvellements, transformations et répartition selon les missions,

. 141 CEC-PEC pour le 1er degré uniquement sur des mission AVS,

11 CEC-PEC pour le 2nd degré (+ 4 pour le privé),

Soit 156 au total dont 14 sont en cours de transformation vers des contrats AESH.

. 175 AESH dans le 1er degré, 27 dans le 2nd, sur des missions AVS.La FSU a interrogé l’Administration sur les "CDIsations" : dernières et futures. L’Administration nous communiquera les informations et a dit ne pas avoir de visibilité sur les futurs volumes donnés par le Rectorat.

. Au 9 octobre (la situation évoluant quotidiennement) : 341 élèves dans le 1er degré, 104 dans le 2nd, totalement accompagnés, 33 dans le 1er degré, 87 dans le 2nd, partiellement, 107 élèves dans le 1er degré, 42 dans le 2nd, sans accompagnement.

Soit un total de 149 élèves non accompagnés.

Nous avons interrogé le DASEN sur le volume d’emploi nécessaire et suffisant, sur d’éventuelles difficultés de recrutement dans le milieu rural (en raison des conditions de transports...)

Avec cet état des lieux complet, il déclare pouvoir travailler sur cette question.

Services civiques : 20 l’an passé en doublette – 30 cette année sur 15 lieux sur des missions de contribution aux activités éducatives.

- un point sur la circulaire « Sécurisation de l’espace scolaire » adressée aux directeurs,

Le DASEN est bien conscient de la charge de travail supplémentaire demandée aux directeurs mais précise qu’il s’agit de se mettre en conformité avec les textes réglementaires de 2017. Il nous a informés que la date de retour du 5 novembre est imposée par le ministère et qu’il demandera aux circonscriptions de soutenir les collègues.

- un point sur les évaluations CP-CE1 : temps de saisie, retour et exploitation des résultats,

Le DASEN a précisé qu’une fiche bilan par classe est disponible dès après l’enregistrement des résultats, que ceux-ci ne sont pas un outil de management mais de pilotage pour les circonscription (formations...) et qu’en aucun cas ils ne seront diffusés au grand public par l’administration.

La FSU a signalé que les temps de passation ont été largement supérieurs aux temps indicatifs et que les temps de saisie des résultats ont été considérables.

Le DASEN a répondu que les 5 h seront prises uniformément pour tous les collègues mais qu’il attend les consignes pour établir une circulaire départementale.

- un point de présentation du plan départemental de formation continue,

Le plan départemental de FC nous sera envoyé ultérieurement. Lors des dernières instances du mois de juin et juillet, la DSDEN nous avait répondu qu’il n’était pas finalisé. Or, la session de candidature a été intégrée à celle du plan académique publié fin juin - début juillet. Elle est close depuis début septembre. Nous déplorons qu’aucune relance au niveau départemental n’ait été effectuée. Nous craignons une baisse drastique des propositions et volumes. Nous procédons à des vérifications.

Pour le second degré :

- un point sur l’évolution des structures et les « ajustements » des dotations en cette rentrée 2018,

Documents distribués en séance.

- un point sur les lycées ardennais 4.0 (et les frais à la charge des familles),

La FSU est intervenue sur le coût pour les familles, l’obligation d’achat de certains matériels et l’intervention d’entreprises privées dans le financement.

- un point sur les évaluations 6è : quelles modalités, quelle restitution, quelle(s) finalité(s) ?

Les évaluations 6e sont informatisées, les parcours sont adaptatifs en fonction des résultats aux premières séries, une fiche individuelle de résultats est restituée, l’analyse des résultats est un des enjeux du Conseil Ecole-Collège, l’objectif est l’aide personnalisée.

- un point sur la mise en œuvre du dispositif « devoirs faits » dans les collèges (bilan pédagogique et financier de l’année 2017-2018, projet 2018-2019/enveloppe, intervenants,…),

4772 élèves ont été pris en charge en 2017-2018, l’enveloppe a été versée en 6 fois sans visibilité. Pour 2018-2019, il y aura 3 versements, sans plus de visibilité, le premier dépendant du budget annuel civil 2018, les autres du budget annuel civil 2019 non encore adopté.

- un point sur la mise en application de la réforme du lycée : quelle information/consultation des personnels sur les choix des enseignements de spécialité (demi-journée banalisée de réflexion ?), quel calendrier, quelles incidences sur les postes d’enseignants ? Quid des nouveaux programmes ?

Le DASEN nous a présenté les évolutions des nouvelles architectures des parcours au lycée et informé sur les conséquences qui se dessinent en en termes d’organisation et de structures des établissements selon qu’ils sont isolés, dans la possibilité de complémentarité...

- un point sur la mise en œuvre du Service Social en faveur des élèves nouvelle version…

Quelques évolutions semblent être intervenues depuis le tableau de répartition des services présenté à la fin de l’année scolaire précédente. Le nouveau nous sera adressé prochainement.

- Résultats DNB : la pratique de « rattrapage » de certains dossiers à 320 < obtention < 360 est-elle seulement académique ou nationale… ?

Seules les épreuves finales ont pu faire l’objet de rattrapage au cas par cas, pas les compétences du socle ni l’oral.

Questions transversales :

- un point sur les travaux du GT départemental traitant de la question de la « grande pauvreté et réussite scolaire pour tous » (formation des personnels, prise en compte particulière,…) / communication des indicateurs sociaux et scolaires du département : dans quelle mesure le PACTE Ardennes actuellement en cours de réflexion prendra-t-il en considération cette problématique, dans les questions éducatives plus particulièrement ? Quelles demandes spécifiques les services départementaux de l’Éducation Nationale feront-ils en la matière au Président de la République à l’occasion de sa visite dans les Ardennes le mercredi 7 novembre prochain ?

Le DASEN nous a répondu qu’il a confié le pilotage de ces travaux à Madame Sérafini, IEN ASH, et qu’il nous informera de ses développements futurs.

- un point sur l’état des lieux des besoins d’accompagnement des élèves en situation de handicap : nombre de notifications MDPH, nombre d’élèves accompagnés, nombre de personnels recrutés (quotité, formation ?), nombre de places en structures spécialisées, nombre d’élèves orientés et combien réellement affectés,… ? Une réflexion avec le Conseil départemental/la MDPH pourrait-elle être engagée en termes de structures d’accueil et de moyens alloués à la prise en charge des élèves « à besoins particuliers » / en difficultés ?

2013 élèves avec une notification MDPH.

26 ULIS école soit 294 élèves et 14 en liste d’attente, 14 ULIS collège soit 143 élèves et 40 en LA, 3 ULIS lycée soit 32 élèves et 2 en LA.

250 élèves bénéficient d’un matériel pédagogique adapté.

Structure Margut : 3 élèves autistes.

Un bilan des effectifs en établissements spécialisés nous a été présenté, nous avons demandé les valeurs des listes d’attente.

570 élèves sont accueillis dans des Unités d’Enseignement d’Etablissements Spécialisés (IME - CAES - ITEP...).

Nous avons attiré l’attention du DASEN sur les élèves en attente de place en ITEP ou en IME , sources de souffrance sur le terrain pour les élèves, leurs familles, leurs camarades, et les enseignant-e-s.

En outre, nous avons encore une fois rappelé la nécessité de comptabiliser toutes les intégrations dans les effectifs de SEGPA mais aussi toutes les autres dont ceux des ULIS dans les effectifs totaux des écoles.

- un point sur le bilan et la programmation des activités du CHSCTD

Un bilan des groupes de travail, réunions et visites nous a été présenté.

Sur le dossier de la carte des collèges ardennais, le DASEN nous a informé que le diagnostic mené par le Conseil départemental auquel la DSDEN a contribué en fournissant ses indicateurs, a été finalisé récemment, qu’un échange aura lieu prochainement avec la préfecture et le conseil départemental afin de soumettre des propositions (plusieurs pistes : absorption-fusion, destruction-reconstruction, pôle scolaire) au débat avant un arbitrage final.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales