www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Carte scolaire / C.T.S.D 

CTSD du mardi 19 juin 2018 Compte rendu : Ajustements de carte scolaire...

Ordre du jour :

Pour consultation

. Approbation des PV du 16 juin 2017, 23 janvier 2018

- 1er degré :

. Ajustement de la carte scolaire

. Rythmes scolaires

Pour information

- Service social en faveur des élèves : établissements prioritaires

- Questions diverses

Déclaration préalable

PDF - 98.9 ko
Déclaration préalable FSU CTSD 19 juin 2018

Compte rendu

- Ajustement de la carte scolaire 1er degré :

- Rocroi – Hiraumont : retrait conditionnel maintenu,

- Brieulles sur bar : retrait conditionnel maintenu (2 élèves de plus, le DASEN surveille de près, la tendance est à l’abandon, la FSU rappelle les 32 TPS, des inclusions ITEP avec triple niveau.)

- Douzy : retrait conditionnel abandonné,

- Tournes : retrait conditionnel abandonné,

- Givet Charle de Gaulle maternelle : retrait conditionnel abandonné

- Thin-le-Mouthier : implantation conditionnelle maintenue,

- Charleville-Mézières Les Haybions : implantation conditionnelle maintenue (La FSU souligne la forte hausse d’effectif depuis quelques mois : de 234 à 260 : plus 24 élèves. La moyenne affichée ne rend pas compte de la réalité à cause des CP dédoublés. Des remplaçants indiquent avoir la « boule au ventre » pour prendre en charge des CM de cette école difficile en REP+. Le DASEN répond qu’une ouverture est envisageable fin juin (sous réserve des moyens disponibles).

La FSU rappelle également que le poste E (RASED à aide pédagogique) rattaché à l’école n’est pas pourvu mais le DASEN rétorque qu’il ne peut satisfaire à toutes les demandes.)

- Gespunsart : implantation conditionnelle abandonnée,

- Warcq – Bellevue : abandon du retrait, implantation conditionnelle,

- Charleville-Mézières – Baudin : nouvelle implantation conditionnelle,

- Raillicourt et Jandun : restructuration actée, les mesures deviennent fermes.

Au vu de l’état de la balance des postes, le DASEN souhaite obtenir des moyens supplémentaires (listes complémentaires). Il espère pouvoir lever les conditionnelles à la fin du mois de juin.

La FSU regrette le maintien de mesures conditionnelles à ce moment de l’année. La FSU indique que les équipes attendent ces décisions définitives pour établir l’organisation pédagogique à la rentrée.

PDF - 275.5 ko
Projet carte scolaire 23 janvier, 4 avril et 19 juin

- Rythmes scolaires

Ont été communiqués les horaires des écoles qui ne l’avaient pas été au CDEN d’avril.

Une école est en attente pour ses horaires, Jandun-Raillicourt, qui intégre le SIVU de Viel Saint Remy.

Rappel : pour la rentrée 2018, seules 4 écoles restent en semaine de 4,5 jours : Asfeld - Ecole du Pré vers l’Aisne, Monthermé - les écoles du Centre et La longue Haie et Signy le Petit - Ecole Jules Mouron.

- Service social en faveur des élèves : restructuration des services des assistantes sociales,

La FSU a déploré le manque d’outils d’analyse, de données. (Voir déclaration préalable.)

Le DASEN a dû faire des choix et a présenté la liste des établissements prioritaires où il y aura une permanence des assistantes sociales.

La FSU Ardennes a exprimé sa grande inquiétude quant à la nouvelle organisation du service social en faveur des élèves qui concentre les moyens et les personnels sur quelques établissements, délaissant de facto beaucoup d’autres… alors que tout le monde s’accorde à reconnaître la situation particulière de notre département, que tous les indicateurs mettent en lumière les difficultés scolaires et sociales souvent corrélées… Au nom de la lute contre les inégalités sociales, scolaires, territoriales, le département des Ardennes ne pourrait-il espérer la création de quelques postes d’assistantes sociales supplémentaires ou la redistribution académique de ces personnels dans les territoires où les besoins sont les plus criants ?

Les établissements retenus sont pour les collèges :

- Charleville : Salengro - Léo Lagrange - Scamaroni - Rouget de Lisle

- Sedan : Le Lac - Turenne

- Vrigne aux bois Pasteur

- Carignan

- Bogny sur Meuse

- Nouzonville

- Fumay

- Sault les Rethel

- Revin : George Sand

- Rimogne

- Vouziers : Paul Drouot

- Rethel Sorbon

Les établissements retenus pour les lycées :

- Charleville : Simone Veil - Armand Malaise

- Sedan : Jean Baptiste Clément - Le château

- Revin : Jean Moulin

- Rethel : Verlaine

Les autres établissements disposeront d’un référent du "réseau" qui interviendra à la demande.

Questions diverses FSU pour le CTSD du mardi 19 juin 2018

Pour le premier degré :

- un point a été communiqué sur la liste exacte des écoles bénéficiant d’un PAP à la rentrée (et les incidences sur la balance),

La FSU rappelle que le DASEN s’était engagé à compléter tous les 1/3 de décharge par un PAP pour atteindre une demi décharge, berceau d’accueil pour les PEFS.

Elle demande aussi la liste exacte des écoles en EP à ¼ de décharge complétées par un ¼ PAP.

Les écoles élémentaires et primaires en EP sont concernées, pas les maternelles.

PDF - 679.1 ko
PAP Rentrée 2018

- un point sur le plan de formation 2017-2018,

Animations pédagogiques : suivant les demandes ministérielles d’un recentrage sur les fondamentaux (maths, français) – 18 heures réparties :
- en maternelle : 2 parcours de 9 h cadre spatio-temporel et dimension affective, langage oral,

- GS CP : lecture écriture au CP (guide orange à la place de langage en GS),

- Cycle 2 : 9 h lecture et 9 h résolution de problèmes,

- Cycle 3 : 9 h langue et 9 h proportionnalité,

Moitié du temps en présentiel, moitié à distance.

Accompagnement REP+ : même modèle que cette année : 3 jours de formation - 3 jours de concertation entre collègues - 3 jours pour les rencontres avec les parents : à confirmer...

3 x 2 jours pour les maîtres de CP et CE dédoublés (différenciation pour ceux qui ont déjà bénéficié de la formation).

Plan de formation à candidature libre probablement réduit.

- un point sur le protocole de prise en charge des élèves présentant des troubles du comportement,

Le DASEN renvoie au groupe de travail qu’il a accordé mais qui n’a pas encore été programmé.

- un point sur le nombre et l’évolution des contrats aidés et AE/AESH, selon les missions,

209 contrats : 193 dans le 1er degré (reste 1 CUI hors aide à la scolarisation (assistant directeur d’école), 13 dans le 2nd degré, 3 dans le privé. Proportion de couverture : 81,6% sur l’aide à la scolarisation des élèves handicapés en début d’année, désormais : quasi 100%.

Les contrats à échéance, essentiellement renouvellements en PEC : 25 en février et 26 en avril renouvellement.

Transformation en PEC : en attente des contingents académiques.

AESH : 231 en poste.

43 ETP en transformation AESH en début d’année.

CDIsations ? Service mutualisé DSDEN Haute Marne : pas d’éléments.

Inquiétudes par rapport à la rentrée prochaine vu les notifications MDPH et l’incertitude sur les contingents.

La FSU demande communication des notifications et affectations à la rentrée.

- un point sur le nombre de PES à la rentrée 2018,

32 PES.

- un point sur les SEGPA : effectifs et structures à la rentrée 2018,

Au vu des effectifs, probablement une fermeture à la SEGPA du collège Le Lac à Sedan et une ouverture à Jean Rogissart à Nouzonville.

Pour le second degré :

- un point sur les prérogatives de la DSDEN des Ardennes et du CTSD dans l’examen des questions relatives aux collèges et lycées du département,

- la préparation de rentrée 2018 dans les collèges et lycées du département : un point sur les éventuels ajustements (effectifs, structures, dotations,…) / communication des lycées ardennais reconnus comme faisant partie des « plus fragiles » de l’académie : moyens supplémentaires ?

- le service social en faveur des élèves : dans quelle mesure « la grande pauvreté » et la « ruralité » (« conventions ruralité » ?) ont-elles été prises en compte dans le projet de couverture (et de « découverture »…) présenté en GT ? L’IPS a-t-il été un critère pris en considération ? Si oui, dans quelle mesure ? Si non, pourquoi ? Cette « redistribution » du SSFE est-elle une préfiguration de la future carte de l’éducation prioritaire dans le département des Ardennes ?

- le dispositif « devoirs faits » : quel premier bilan (nombre d’élèves concernés, évaluation, enveloppe budgétaire,…) et quelle mise en œuvre pour l’année scolaire 2018-2019 ?

- le plan « Collèges2018/2019 ? 2020 ? » : quand, entre le 20 juin et le 6 juillet 2018, la large concertation promise sur la question de la restructuration du réseau des collèges ardennais aura-t-elle lieu… ? Un CDEN se tiendra-t-il début juillet comme annoncé ?

Le DASEN a rencontré le Président du Conseil Départemental récemment. Pas de CDEN de concertation comme prévu à la fin de l’année scolaire.

Le DASEN a indiqué que des arbitrages entre élus étaient en cours. A l’issue de ces négociations, le DASEN indique que la concertation avec l’ensemble des partenaires pourrait démarrer. 22 collèges sur les 35 ont été visités par le vice-président du Conseil Départemental, ce qui lui a permis de se rendre compte de l’état du bâti des établissements.

Un constat les coûts du désamiantage et de la mise aux normes d’un collège est comparable à celui de la construction d’une nouvelle structure.

Questions transversales CHSCTd :

- Un point sur le bilan et la programmation des activités du CHSCTD : conclusions des visites, des GT,...

- Quand le groupe de travail portant sur la problématique de la prise en charge des « élèves à comportement hautement perturbateur » aura-t-il lieu ?

- un point sur les conseils de discipline et un point sur la classe relais.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales