www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

Permutations nationales 2018 / Statistiques participation - Statistiques Permutations - Tableau "M" et "P" – Version 2 Vous trouverez ci-après des statistiques générales déterminées à partir du fichier des candidatures aux permutations 2018.

IMPORTANT : la méthode de travail du Ministère consistant à informer les personnels avant toute vérification par les élu-es du personnel n’est pas acceptable. Nous sommes aujourd’hui sollicités par les collègues qui ne seront finalement pas muté-es contrairement à ce que leur avait écrit le MEN. Tout au long de cet épisode, nous avons fait valoir l’équité et la transparence.

Le SNUIpp-FSU demande au ministère de donner des consignes aux DASEN pour permettre à un maximum de ces enseignants d’obtenir une mutation lors de la seconde phase, les ineat-exeat, sans que cela porte préjudice aux autres participant-es.

Voici l’analyse chiffrée du nouveau fichier du MEN :

- permutations modifiées : 178

- permutations annulées : 2

- se retrouvant sans permutations dans la nouvelle version : 76

- ont une permutation alors qu’ils n’en avaient pas : 80

- améliorent leur permutation : 11

- dégradent leur permutation : 9

En clair pour 85 personnes la nouvelle est mauvaise et pour 91 la nouvelle est meilleure. Pour autant, les collègues qui voient leur situation se dégrader ne peuvent être froidement renvoyés à l’application des règles même si le rétablissement de chacun dans ses droits est dû à notre intervention.

C’est pourquoi, le SNUIpp-FSU demande au ministère de donner des consignes aux DASEN pour permettre à un maximum de ces enseignants d’obtenir une mutation lors de la seconde phase, les ineat-exeat, sans que cela porte préjudice aux autres participant-es. Le droit à mutation doit être garanti et rendu effectif pour toutes les enseignantes et tous les enseignants.

PDF - 95.9 ko
Statistiques Permutations Participation - Version 13 mars 2018

Tableau Sortants Ardennes

Département obtenuNbreBarème minimum
002 - AISNE131.00
010 - AUBE1378.00
027 - EURE151.00
051 - MARNE6434.00
055 - MEUSE3398.00
059 - NORD1759.00
062 - PAS-DE-CALAIS1442.00

Un collègue se retrouve sans permutation.

Tableau Entrants Ardennes

Département d’origineNbreBarème minimum
010 - AUBE222.00
051 - MARNE622.00
052 - HAUTE-MARNE226.00
054 - MEURTHE-ET-MOSELLE139.00
060 - OISE129.00
075 - PARIS147.00
974 - REUNION126.00
976 - MAYOTTE1163.00

Un collègue se retrouve sans permutation.

Statistiques permutations 2018 - Version 2

Vous trouverez ci-après les statistiques globales par département des mutations nationales. Globalement, le résultat est légèrement en baisse, avec 23,71 % de satisfaction globale (23,93 % en 2017 et 23,95 % en 2016) et 48,13% en rapprochement de conjoint (48,96 % en 2017 et 47,28 % en 2016).

Le taux de satisfaction est de 99,71 % (97,48 % en 2017) pour les collègues ayant obtenu la bonification de 800 points et de 35 % (30,42 % en 2017) pour la bonification de 100 points.

PDF - 116.9 ko
Statistiques Permutations 2018 - Version 2

Permutations 2018 Tableau "M" et "P" – Version 2

    Pour changer de département, il faut à la fois avoir une possibilité de sortie du département actuel et une possibilité d’entrée dans un autre département.

En amont du traitement des permutations informatisées, il y a un ’’calibrage" (colonne solde général) fixé par l’administration, compte tenu des besoins estimés en postes des départements, en fonction de la dotation budgétaire et des postes aux concours.

Ce calibrage peut être positif ou négatif. Les mutations (phase M) ont lieu en premier et peuvent être non compensées (inégalité possible entre nombre d’entrants et nombre de sortants).

La phase "P" consiste ensuite en un échange poste à poste (donc neutre en terme budgétaire) pour améliorer les résultats des permutations. En principe, le solde "P" d’un département devrait être systématiquement à zéro, puisque équilibre poste à poste ; mais ce n’est en réalité pas le cas parce que le traitement informatisé prévoit la possibilité d’améliorer un vœu autre que le premier vœu obtenu en "M", à travers le traitement "P" : par exemple, un collègue peut ainsi avoir virtuellement obtenu son vœu 4 en phase "M", mais obtenir ensuite son vœu 1 en "P" à partir du département obtenu en "M".

Pour 2018, le résultat est de 2571 mutations ’’M’’ et de 1465 permutations ’’P ’’, auquel il faut rajouter 11 ’’S’’ pour Mayotte (cf. plus bas). Vous trouverez ci-après un tableau récapitulatif, ainsi qu’un tableau complémentaire pour Mayotte.

PDF - 179.9 ko
Permutations 2018 - Tableau "M" et "P" – Version 2
 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales