www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Documents joints

PNG - 76.7 ko
Fonctionnaires : Grève le 22 mars. Enquête de participation - AG à 12 h 30 à l’Hôtel de ville de Mézières - Manifestation à 13 h à Charleville - "4 pages" - Appels - Tracts - Pétition en ligne - Lettres aux parents - Droit de grève
Pour les missions publiques, l’emploi, le pouvoir d’achat. Toutes et tous mobilisé-e-s le 22 mars.
Pour les missions publiques, l’emploi et le pouvoir d’achat, la FSU, la CGT, Solidaires, FO, La fédération autonome, la CFE-CGC et la CFTC appellent ensemble les fonctionnaires à la mobilisation le 22 mars prochain.

Enquête de participation : http://mobilisation.snuipp.fr/08/greve-fp-du-22-mars

Rassemblement à Charleville-Mézières à partir de 13 h 00 devant la Préfecture, prise de parole vers 13h30 et départ de la manif vers 14 h 00 vers la DSDEN en passant par la place Ducale.

En plus la FSU Ardennes vous propose de vous retrouver avant le rassemblement pour échanger :

Assemblée Générale dans une salle de l’Hôtel de Ville de Mézières à partir de 12h30

Pétition unitaire pour le pouvoir d’achat des agent-es publics, l’emploi et le statut à diffuser et à utiliser sans modération... cette pétition est également sur le site FSU :

https://www.unepetition.fr/22marsfonctionpublique

PNG - 76.7 ko
PDF - 1.2 Mo
4 pages 22 mars
JPEG - 24.8 ko
PDF - 780.3 ko
Tract FSU 22 mars
PDF - 212.5 ko
2018-03-06 Communiqué de presse de OS FP Grève et Manifestations du 22 mars dans le fonction publique
PDF - 91.2 ko
CP Intersyndicale 21_02_18

Malgré la forte mobilisation unitaire du 10 octobre dernier, le président de la République et le gouvernement restent sourds aux revendications portées par les agents à cette occasion. Au gel du point d’indice, au rétablissement du jour de carence, à la hausse de la CSG mal compensée, aux coupes budgétaires et aux suppressions d’emploi viennent maintenant s’ajouter de nouveaux projets qui menacent directement le statut même de la Fonction publique et le périmètre de ses missions.

« Ces politiques vont venir fortement aggraver une situation où déjà, que ce soit dans les administrations de l’État, dans les hôpitaux publics et dans les collectivités territoriales, on ne compte plus les services fonctionnant dans des conditions dramatiques, sans les moyens nécessaires – qu’ils soient humains ou budgétaires – et dans lesquels les conditions de travail sont détériorées comme jamais », dénoncent dans un communiqué commun sept fédérations de fonctionnaires.

Changer de direction

Pour les syndicats, « la Fonction publique est garante de l’intérêt général au service de la cohésion sociale et les moyens existent pour mettre en œuvre des orientations de progrès social pour tous. » Constatant qu’ils ne sont pas entendus et que leurs propositions ne sont pas prises en compte, ils appellent l’ensemble des agents des trois fonctions publiques à une nouvelle journée d’action, de grève et de manifestations le 22 mars prochain pour :

- une négociation salariale immédiate pour le dégel de la valeur du point d’indice, le rattrapage des pertes subies et l’augmentation du pouvoir d’achat ;

- l’arrêt des suppressions d’emplois et les créations statutaires dans les nombreux services qui en ont besoin et non un plan destiné à accompagner de nouvelles et massives suppressions ;

- un nouveau plan de titularisation des personnels contractuels, de nouvelles mesures pour combattre la précarité et non pour favoriser son extension comme le préconise le gouvernement ;

- des dispositions exigeantes pour faire respecter l’égalité professionnelle ;

- l’abrogation du jour de carence ;

- la défense et la pérennisation du système de retraite par répartition et des régimes particuliers.

PDF - 236 ko
Appel Journée 22-03-2018

DROIT DE GRÈVE

Tous les personnels exerçant dans les écoles, titulaires, non titulaires, vacataires, en formation, en stage ont le droit de faire grève. Le droit de grève des enseignants du 1er degré est encadré.

LA DÉCLARATION INDIVIDUELLE D’INTENTION DE GRÈVE

Tout enseignant devant élèves doit déclarer son intention de prendre part à une grève au moins quarante-huit heures au préalable (comprenant au moins un jour ouvré) : dernier délai lundi 19 minuit. Les enseignants n’exerçant pas devant élèves ou exerçant en SEGPA/ établissements/ULIS ne sont pas concernés.

La déclaration se fait par écrit, par lettre, télécopie ou mail envoyé via la messagerie électronique professionnelle.

Un simple mail de votre messagerie personnelle portant mention : "Je, soussigné, déclare mon intention de participer à la grève du 22 mars." suffit.

Si le nombre de déclarations dans une école est égal ou supérieur à 25%, un service minimum d’accueil des élèves (SMA) est mis en place par la mairie.

Pour le SNUipp-FSU, cette déclaration préalable est une atteinte au droit de grève des enseignants. La consigne nationale est de ne pas l’envoyer. Si des problèmes surviennent, contactez votre section départementale du SNUipp-FSU.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales