www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Carte scolaire / C.T.S.D 

CTA 18 janvier 2018 / Répartition des emplois du premier degré - Rentrée 2018 : - 13 emplois 1er degré pour les Ardennes, - 14 emplois dans les collèges. Comité Technique Académique
Les moyens alloués en emplois pour les personnels enseignants sont de 20 ETP en plus à la rentrée 2018 pour l’académie de Reims. A répartir entre les départements.

Déclaration FSU CTA du 18 janvier 2018

PDF - 69.9 ko
Déclaration FSU CTA du 18 janvier 2018

Extrait :

"La dotation ministérielle positive de 20 postes pour le premier degré malgré une baisse du nombre d’élèves ne saurait nous suffire. En effet, la très faible augmentation du P/E dans les quatre départements induit que les projets ministériels de dédoublement des classes de CP et de CE1 en éducation prioritaire ou ceux issus des conventions ruralité se feront au détriment des autres niveaux ou autres écoles et bien entendu d’autres dispositifs pourtant tout aussi importants pour les élèves et les équipes tels que les PDMQDC.

Il semble que notre académie ait choisi d’aller par endroit au delà des prescriptions ministérielles en imposant le dédoublement des CE1 au delà des REP+. Nous demandons que les critères de ces mesures ne se limitent pas à la simple présence de locaux disponibles mais s’étendent aussi à l’absence de sur-charge des autres niveaux des écoles concernées ce qui générerait des tensions parfaitement superflues dans les classes et dans les équipes.

Pour le second degré, des remontées des établissements font apparaître comme autre projet la disparition d’ici un ou deux ans d’un certain nombre de structures SEGPA dans les collèges ruraux. Rien ne montre pourtant que ces structures souvent petites ne soient pas utiles. On peut par contre s’interroger sur la volonté de l’institution de réduire l’orientation des élèves car le refus des familles est un élément à prendre en compte. Le regroupement des structures dans les centres urbains signifierait, à terme, que l’on priverait certains élèves des dispositifs dont ils ont besoin. Pourtant, un rapport de l’inspection générale en 2013 estime à juste titre qu’ « il semble inenvisageable d’accueillir aujourd’hui dans les classes ordinaires ». ""

Le contexte de l’académie de Reims

JPEG - 45.6 ko

Répartition des moyens entre les départements de l’académie

JPEG - 32.6 ko

Sur la demande d’explicitation du mode de calcul : il résulterait du bilan entre les retraits d’emploi au vu des effectifs et les besoins d’emplois pour les dédoublement CP REP + CE1 REP+ + certains CE1 REP et les éventuels besoins sur le rural.

La rectrice a fait comme si elle ne comprenait pas notre demande d’éclaircissements (pourtant conjointe aux 3 OS) prétendant aussi que ces précisions relevait des CTSD.

Le CTSD "carte scolaire 1er degré" est convoqué mardi 23 janvier.

Considérant, entre autres, le développement de la 2e phase de la mesure gouvernementale de "dédoublements" - CE1 REP+ et CP REP - la carte scolaire dans les Ardennes risque d’être d’ampleur.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales