www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

Indemnité des référents, c’est gagné ! L’indemnité spéciale annuelle sera bien versée à toutes et à tous à hauteur de 2500€. Retour sur la séquence.
Le ministère de l’Éducation nationale a adressé au SNUipp-FSU une réponse positive à la prise en compte de la charge de travail et des missions des enseignants référents.

Indemnité des référents, c’est gagné !

Le ministère de l’Éducation nationale a adressé au SNUipp-FSU une réponse positive à la prise en compte de la charge de travail et des missions des enseignants référents. L’indemnité spéciale annuelle sera bien versée à toutes et à tous à hauteur de 2500€.

Le cabinet du ministre l’a confirmé au SNUipp-FSU : l’indemnité pour mission particulière des enseignants référents handicap (ERH) sera bien versée à tous à hauteur de 2500 € comme s’y était engagé le précédent gouvernement. Mais il a fallu toute la pugnacité du syndicat pour que cet engagement soit tenu. En effet, dans un premier temps l’initiative avait été laissée aux recteurs sur le montant attribué qui pouvait donc varier du simple au double, de 1250 à 2500 €, et cette question avait créé légitimement beaucoup de remous dans les départements chez les enseignants référents.

Au mois d’octobre dernier le SNUipp-FSU s’était déjà adressé dans un courrier au ministre de l’Éducation nationale afin de lui demander d’honorer l’engagement de ses prédécesseurs. Enfin entendus.

Sans réponse, le SNUipp-FSU a été à l’initiative d’un courrier syndical unitaire adressé au 1er ministre en lui rappelant que le Président avait déclaré le handicap grande cause nationale et que les personnels qui s’y engagent pleinement dont les ERH "chargés de l’application et du suivi des Projets personnalisés de scolarisation, sont un maillon essentiel de la réussite de la scolarisation des élèves en situation de handicap ". Ils devaient donc voir leur travail reconnu aussi par la revalorisation salariale.

C’est maintenant chose faite et c’est une bonne nouvelle pour toutes les enseignantes et les enseignants référents qui agissent au quotidien pour assurer une scolarisation réussie aux élèves en situation de handicap en faisant le lien entre l’école, les familles et les MDPH.

Suite à l’interpellation, à notre initiative, du Premier Ministre par un courrier unitaire (SNUipp-FSU , Se-UNSA et SGEN-CFDT) en date du 23 novembre dernier, le cabinet vient de nous faire savoir en début d’après-midi que l’IMP pour les enseignants référents handicap sera bien versée à hauteur de 2500 euros pour toutes et tous.

Dès novembre 2016, le SNUipp-FSU a rassemblé à Paris celles et ceux qu’il appelle les « exclus de la revalorisation » et mis l’accent sur la situation des perdants de l’ISAE comme les enseignants de SEGPA et les collègues qui étaient loin de percevoir l’équivalent de 1200 euros supplémentaires comme les enseignant-es référent-es (suppression de leur indemnité spécifique de 929 euros et attribution d’une IMP dont le montant varie entre 1250 euros ou 2500 euros). Pour le SNUipp-FSU, les conditions d’exercice de nos collègues exigeaient pour toutes et tous une IMP de 2500 euros. C’est chose faite !

C’est le résultat d’une année de mobilisation et il est essentiel de rappeler à toute la profession que :

- L’an dernier déjà et depuis le début de l’année scolaire, SNUipp-FSU a soutenu les enseignants référents dans leurs différentes actions et notamment la non remontée de l’enquête GEVASCO.

- A plusieurs reprises nous sommes directement intervenus auprès du cabinet et c’est dans ce cadre qu’une instruction de gestion avait déjà été adressée aux rectorats en avril dernier.

- Le SNUipp-FSU a écrit au Ministre de l’Education Nationale le 6 octobre dernier pour l’interpeler sur le sujet.

- Le SNUipp-FSU est intervenu lors d’une entrevue à la DGRH qui s’est tenue le 19 octobre dernier.

- Le SNUipp-FSU est à l’origine de la démarche unitaire auprès du 1er ministre qui a finalement permis le versement de l’IMP à hauteur de 2500 euros.

Les sections départementales se sont aussi investies pour obtenir satisfaction auprès des Recteurs.

Reste à obtenir qu’aucun-e enseignat-e ne soit écartée de la revalorisation.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales