www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

Grilles indiciaires, avancement, hors-classe, reclassement et classe exceptionnelle des PE au 1er septembre 2017 Les changements dûs au PPCR

- Grilles des professeurs des écoles et des instituteurs/trices
- Tableau de reclassement pour les collègues nouvellement promus à la hors classe
- Classe exceptionnelle des PE
- Tableau de reclassement pour les collègues déjà à la hors classe

- Grilles des professeurs des écoles et des instituteurs/trices
- Tableau de reclassement pour les collègues nouvellement promus à la hors classe
- Tableau de reclassement pour les collègues déjà à la hors classe
- Classe exceptionnelle des PE

Grilles indiciaires et avancement au 1er septembre 2017

Attention : les indices suivants, valables à compter du 1er septembre 2017, seront à nouveau modifiés au 1er janvier 2018 (se reporter aux brochures PPCR).

1- Grilles des professeurs des écoles

Au 1er septembre 2017, le corps des professeurs des écoles comprendra 3 grades :

- la classe normale qui comprend onze échelons ;
- la hors-classe qui comprend six échelons ;
- la classe exceptionnelle qui comprend quatre échelons et un échelon spécial.

Les grilles indiciaires et les durées dans les échelons seront les suivantes :

PNG - 23.8 ko
Grilles des professeurs des écoles 01 09 2017

2- Grille des instituteurs/trices

Le corps des instituteurs/trices comporte un grade constitué de onze échelons.

Les grilles indiciaires et les durées dans les échelons seront les suivantes  :

PNG - 9.7 ko
Grille des instituteurs-trices

Hors-classe et reclassement

Au 1er septembre 2017, le reclassement dans les nouvelles grilles concerne tous les enseignants et les psychologues de l’éducation nationale.

Vous trouverez ci-dessous les possibilités de reclassement pour les collègues qui intègrent la hors classe au 1er septembre 2017. Ainsi qu’un rappel des possibilités de reclassement des collègues qui sont déjà à la hors classe.

Tableau de reclassement au 1er septembre 2017 pour les collègues nouvellement promus à la hors classe :

PNG - 35.6 ko
Tableau de reclassement au 1er septembre 2017

Rappel du reclassement dans les nouvelles grilles pour les collègues déjà à la hors classe :

Le reclassement se fait à l’indice égal ou directement supérieur. En raison de la suppression du 1er échelon actuel (indice 495), l’échelon de reclassement sera l’échelon inférieur, mais l’indice de rémunération restera bien le même.

Tableau de reclassement au 1er septembre 2017 pour les collègues déjà à la hors classe

PNG - 29.9 ko
Tableau de reclassement au 1er septembre 2017 déjà promu à la hors classe

*Les échelons 1, 2 et 3 ne seront pas utilisés et n’apparaissent donc pas dans ce tableau.

NB : La création du nouveau 7ème échelon se fera au 1er janvier 2020.

Classe exceptionnelle des PE au 1er septembre 2017

Dans l’attente des circulaires qui émaneront des discussions à venir avec le ministère (aucune date n’est connue à ce jour) sur la mise en œuvre concrète de l’accès à la classe exceptionnelle (barèmes permettant le classement, répartitions académiques et départementales), voici le point sur les textes publiés à ce jour.

Textes de référence

Décret n° 2017-786 du 5 mai 2017 modifiant le décret PE, article 136

Arrêté du 10 mai 2017 fixant les contingentements

Arrêté du 10 mai 2017 fixant la liste des conditions d’exercice et des fonctions particulières

Les conditions d’accès à la classe exceptionnelle

a) Sur critère fonctionnel à partir du 3ème échelon de la hors classe

Peuvent être promus à la classe exceptionnelle (par voie d’inscription à un tableau annuel d’avancement) les professeurs des écoles qui, à la date d’établissement dudit tableau : ont atteint au moins le 3ème échelon de la hors classe, et justifient de 8 années de fonctions accomplies dans des conditions d’exercice difficiles ou sur des fonctions particulières au sein d’un corps enseignant, d’éducation ou de psychologue relevant du MEN.

Les fonctions concernées sont les suivantes, sachant que les durées peuvent se cumuler sur l’ensemble de la carrière :

- affectation ou exercice en éducation prioritaire ;
- affectation dans l’enseignement supérieur ;
- directeur d’école et chargé d’école ;
- directeurs de centre d’information et d’orientation ;
- directeur adjoint de SEGPA ;
- directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques ;
- directeur de service départemental ou régional de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS) ;
- conseiller pédagogique auprès de l’IEN ;
- maître formateur ;
- formateur académique ;
- référent auprès des élèves en situation de handicap.

b) Sur critère ‘’valeur professionnelle’’ à compter du 6ème échelon de la hors classe

Un enseignant, ayant au moins atteint le 6ème échelon de la hors classe, pourra intégrer la classe exceptionnelle sur le critère de la valeur professionnelle exceptionnelle au regard de l’ensemble de sa carrière. Cette possibilité sera limitée à 20 % du nombre des promotions annuelles à la classe exceptionnelle.

Le contingent de promotions

Le contingent est fixé en proportion de l’effectif total du corps des PE. Il évoluera pour atteindre 10 % de cet effectif au titre de l’année 2023 de la manière suivante :

PNG - 7.3 ko
Contingent de promotion jusqu’en 2023

Sur un contingent de 350 000 PE, on peut donc avoir 5 005 possibilités la première année, dont au maximum 1 001 possibilités au titre de la « valeur professionnelle ».

Promotion

Le tableau d’avancement est arrêté chaque année, dans chaque département, par le recteur, après avis de la commission administrative paritaire compétente, selon des orientations définies par le ministre chargé de l’éducation nationale.

Les promotions sont prononcées, dans l’ordre d’inscription au tableau annuel d’avancement, par le recteur.

Les professeurs des écoles promus à la classe exceptionnelle sont classés, dès leur nomination, à l’échelon comportant un indice égal ou à défaut immédiatement supérieur à celui dont ils bénéficiaient dans la hors-classe.

En cas de changement de grade, si l’augmentation de traitement consécutive à la promotion est inférieure à celle qui aurait été obtenue en cas d’avancement d’échelon dans l’ancien grade, alors l’intéressé conserve l’ancienneté précédemment acquise dans l’échelon de l’ancien grade.

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales