www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

« Exclus de la revalorisation », mobilisation nationale le 30 novembre ! Le ministère refuse d’inscrire plusieurs catégories de collègues dans la liste des bénéficiaires de l’ISAE. D’autres sont perdants ou ne bénéficient que d’une revalorisation partielle.
Après avoir obtenu la réouverture des discussions sur le versement à tous les enseignants de l’ISAE ou l’équivalent d’une revalorisation de 1200 euros, nous regrettons que 15 000 collègues en soient encore exclus.

« Exclus de la revalorisation », mobilisation nationale le 30 novembre !

Après avoir obtenu la réouverture des discussions sur le versement à tous les enseignants de l’ISAE ou l’équivalent d’une revalorisation de 1200 euros, nous regrettons que 15 000 collègues en soient encore exclus. En effet, le ministère refuse d’inscrire plusieurs catégories de collègues dans la liste des bénéficiaires de l’ISAE (les secrétaires de CDOEA, les enseignants mis à la disposition des MDPH, ceux exerçant en milieu pénitentiaire, en classe relais ou en centre éducatif fermé, les enseignants affectés au Cned, en ERDP, au CRDP ou dans le réseau Canopé, en PACD et PALD, les coordonnateurs REP, les conseillers pédagogiques).   Pour d’autres, il remplace une indemnité existante par l’ISAE ou crée une nouvelle indemnité en remplacement de celle actuellement touchée. Ainsi, certains personnels sont perdants ou ne bénéficient que d’une revalorisation partielle : enseignants en SEGPA/EREA et ULIS, enseignants référents. Par ailleurs, les PEMF ne perçoivent qu’une partie de l’ISAE.

Nous avons exprimé notre soutien aux actions initiées par différentes catégories de personnels, parfois de manière unitaire.

Cette unité est nécessaire pour rassembler et créer un rapport de force de nature à obtenir une revalorisation à hauteur de 1200 euros pour l’ensemble des personnels. C’est pourquoi nous nous sommes adressés aux autres organisations syndicales en leur proposant un rendez vous le 10 novembre pour envisager un cadre d’action national rassembleur pour les « oubliés » de l’ISAE ou ceux dont la revalorisation est inférieure à 1 200 euros. Nous proposerons l’organisation d’une journée d’action nationale avec un rassemblement à Paris le 30 novembre prochain. Nous demanderons une entrevue à la ministre de l’Education nationale pour faire valoir la situation de chaque catégorie de personnels.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales