www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

Note sur le projet de budget 2017 La moindre limitation de la dépense publique n’inverse pas la politique suivie. Celle-ci favorise toujours l’offre (les entreprises) au détriment de la demande (relance de consommation des ménages).
Le projet de budget 2017 s’établit à 381,7 milliards et prévoit une augmentation limitée de 4,5 milliards. La réduction du déficit des finances publiques s’établirait à 2,7% du PIB, respectant ainsi les critères de convergence définis par le traité de Maastricht. Le Haut Conseil des Finances Publiques considère comme « incertain » le retour du déficit public en dessous des 3 % en 2017. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement poursuit la limitation des dépenses publiques (mais le plan d’économies de 50 milliards sur 2015-2017 ne sera pas atteint) et augmente les recettes. La réduction du déficit public reposera en grande partie sur les efforts de la Sécurité sociale et des collectivités territoriales.

1) Le projet de budget global de l’État

Le projet de budget 2017 s’établit à 381,7 milliards et prévoit une augmentation limitée de 4,5 milliards. La réduction du déficit des finances publiques s’établirait à 2,7% du PIB, respectant ainsi les critères de convergence définis par le traité de Maastricht. Le Haut Conseil des Finances Publiques considère comme « incertain » le retour du déficit public en dessous des 3 % en 2017. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement poursuit la limitation des dépenses publiques (mais le plan d’économies de 50 milliards sur 2015-2017 ne sera pas atteint) et augmente les recettes. La réduction du déficit public reposera en grande partie sur les efforts de la Sécurité sociale et des collectivités territoriales.

Cependant la moindre limitation de la dépense publique n’inverse pas la politique suivie. Celle-ci favorise toujours l’offre (les entreprises) au détriment de la demande (relance de consommation des ménages). Les allégements de cotisations, réductions d’impôts en faveur des entreprises seront de 40 milliards. Les ménages bénéficieront d’un allégement de l’impôt sur le revenu d’un milliard d’euros. On peut s’interroger sur le choix du gouvernement de cibler l’impôt sur le revenu, impôt le plus redistributif !

Trois secteurs ont été définis comme prioritaires : l’enseignement scolaire et supérieur avec une hausse de budget de 3 milliards, la sécurité et l’emploi avec pour chacun une hausse de 2 milliards.

En matière d’emplois dans la Fonction publique d’État, le solde sera positif de 13 847 emplois. Dans l’éducation et l’enseignement supérieur, 12 712 postes sont créés, dans la police et la gendarmerie 2 286, à la justice 2 100. Les ministères perdants sont de façon récurrente l’économie et les finances avec moins de 1 540 emplois, l’environnement avec moins de 500 emplois.

Lire la suite :

PDF - 865.6 ko
Note Projet de budget 2017
 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales