www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Carte scolaire / C.T.S.D 

CTSD du 30 septembre Ajustements - Sécurité - ...

Ordre du jour :

- Point de rentrée dans le 1er degré

- Mesures d’ajustement dans le second degré

- Mesures de sécurité

- Questions diverses

PDF - 1 Mo
Déclaration CTSD 30 septembre 2016

Point de rentrée dans le 1er degré.

Les remontées d’effectifs devaient être faites pour le 23 septembre.

- 24 650 élèves scolarisés dans le 1er degré (soit 113 de moins que le prévisionnel et - 512 par rapport à la rentrée 2015). La DSDEN indiquera les lieux géographiques où il y a des pertes d’élèves importantes lors du prochain CTSD (bilan de rentrée).

- 2 moyens supplémentaires provisoires ont été octroyés à 2 écoles pour accompagner l’évolution des effectifs (Juniville et Asfeld). Moyens pris sur 2 postes en surnombre.

- 1 école utilise son support « E » (poste occupé par un faisant fonction) pour palier à la fermeture d’un poste en juin 2016. L’administration précise qu’il s’agit d’un choix de l’équipe. La FSU est intervenue pour dénoncer ces pratiques de "réajustement" très tardives alors qu’elles pouvaient être anticipées.

- Poste « Autisme » à Sedan Résidence : La classe n’est toujours pas ouverte car l’ARS ne met pas les moyens humains nécessaires à l’ouverture de cette structure. L’enseignante spécialisée a été recrutée. L’équipe pédagogique de l’école a bénéficié de jours de formation. L’enseignante spécialisée va continuer sa formation spécifique. Une réunion avec le préfet est prévue le 6 octobre. Quoi qu’il en soit, le DASEN a affirmé que cette classe ouvrira.

- 1 transfert de poste en dehors de toute règle de carte scolaire sur 1 école : les organisations syndicales déplorent la mauvaise gestion de cette situation. Le DASEN renvoie la faute à l’IEN concerné qui a géré la situation sans l’avertir (sic). Le Dasen précise « qu’un collègue IEN n’est pas tout puissant dans sa circonscription et qu’il doit délivrer la parole de son institution ». « Pas de barons qui feraient ce qu’ils veulent » (re - sic). Clin d’œil à notre déclaration préalable (Ah ! Les grands-messes ! ...)

- 3 postes de psychologues scolaires « gelés » : non pourvus à cette rentrée.

- 1 poste de conseiller TICE ASH non renouvelé : le Dasen ne voit pas l’utilité de son renouvellement.. Il veut d’ailleurs remettre à plat l’organisation de la circonscription ASH.

Au total, 4 postes « disparus dans la nature ! » qui pourraient, par exemple, être fort utiles pour faire face à la situation tendue du remplacement actuelle ou autre…

La DSDEN sera amenée à avoir recours aux contractuels dans les semaines à venir. Les organisations syndicales demandent plutôt le recours à la liste complémentaire. *La FSU a d’ailleurs récemment obtenu l’ouverture de cette LC au niveau national.

SEGPA

Effectifs SEGPA : + 27 élèves .

La FSU s’est inquiétée des éventuelles répercussions de cette hausse dans certaines structures du département (afin d’éviter un sureffectif dans certaines divisions). Le Dasen veut mener un grand chantier SEGPA. Il y a, dans le département, plus de places que d’affectations (70 places de libres). Le DASEN réitère ses propos sur l’orientation en SEGPA, pour lui il y en a trop. Il accuse même les professionnels de vouloir remplir les structures existantes à tout prix, la SEGPA devenant le lieu d’affectation des élèves qui n’en relèvent pas… Pourtant, les organisations syndicales rappellent que ces affectations sont prononcées par des commissions d’orientation.

Point sur les bilangues et redynamisation de l’enseignement de l’allemand dans les écoles

Pour rappel : il y a quelques années, c’était la phase « tout anglais » et cette année, revirement ministériel oblige, l’allemand doit être proposé dès l’école primaire.

Initiation à l’allemand dans le 1er degré dans le cadre de l’APC, stages passerelles en juin 2016 (5 collèges sur 7 ont pu les proposer) pour répondre à la demande de réactiver l’allemand dans l’académie et dans le département.

Il n’est pas question de postes profilés pour l’instant, appel à des enseignants du 2nd degré quand c’est possible.

Les écoles qui proposent l’allemand lors de l’APC ont bien fait un avenant au projet d’école.

Un stage « inter degré » aura lieu en mars pour les écoles et collèges concernés. La FSU a demandé comment les enseignants avaient été "recrutés" pour cet enseignement. L’administration a rétorqué : via un appel au volontariat.

Le Dasen travaille sur l’implantation du néerlandais en voulant créer un parcours de l’élève jusqu’à l’université, source d’emploi dans le secteur touristique.

Création de « valises pour cycle 2 » en allemand, espagnol , italien et chinois.

Mesures de sécurité

selon le DASEN, Le contexte post attentat depuis 1 an (circulaire du 29/07/16) impose une vigilance renforcée .

Des nouvelles mesures concrètes sont mises en place :

- 1 référent sûreté par département (Mme Leblond pour les Ardennes).

- 1 répertoire téléphonique et 1 test SMS effectués sur tous les établissements.

- Renforcer la surveillance aux abords des établissements (flux, ramassage, transports…).

- Nécessité d’éviter les attroupements.

Acquérir une culture commune de la sécurité :

- Gestes premiers secours : formation PSC1 en 3éme ou Gestes Qui Sauvent (GQS).

- Formation initiale et continue des personnels (tous les BFC ont été formés le 30 aout aux GQS, 8ème années consécutive pour les nouveaux directeurs, FC « PSC1 et gestion du stress »…)

- PPMS : 3 exercices seront organisés dont un avant les vacances d’automne.

Les organisations syndicales demandent à ce que le CHSCT soit saisi, le DASEN l’inscrira à l’ordre du jour.

Les sorties

Tous les voyages sont autorisés. Toutefois, en ce qui concerne les sorties sur une journée à l’étranger ou les rassemblements importants d’élèves (cross, par ex.), le Dasen doit consulter le préfet qui peut interdire ou non la sortie s’il considère que les conditions de sécurité ne sont pas remplies (ex : demande d’augmentation du nombre d’encadrants).

Le DASEN a assumé ses erreurs d’interprétation qui ont pu mener à certaines incompréhensions à la rentrée.

En fonction du contexte au jour de la sortie, il est possible de se voir annuler cette sortie autorisée quelques temps auparavant.

Questions diverses

Pour le premier degré :

- Les directeurs d’école doivent-ils obligatoirement présider le cycle 3 ?

Non, les directeurs ne doivent pas forcément présider (le président est élu).  
- Les élèves de SEGPA ont-ils droit aux manuels et à leur renouvellement ? Bénéficient-ils des crédits du Rectorat à cet égard et en général ?

Il n’y a pas de textes qui interdisent les manuels en SEGPA ! Le Dasen demande à ce que les collègues fassent remonter leurs difficultés.

- Les élèves ULIS sont-ils comptabilisés dans les effectifs ? Réponse de la DSDEN : ils ne comptent pas dans la moyenne Pourquoi ne pas les comptabiliser ? La FSU affirme qu’ils comptent dans quelques départements. Le DASEN dément car il s’agit d’un dispositif national.

Pour le second degré :

- Combien de postes d’enseignants (titulaires, stagiaires et non titulaires), de postes vacants et d’enseignements non assurés en cette rentrée 2016 ?

Lycée(s) de Revin/Givet : quel bilan (pédagogique et financier) de la mutualisation de certains enseignements par l’utilisation de la visioconférence pour l’année 2015/2016 ? Quel projet pour cette année 2016/2017 ?

- Collèges « numériques » de Sedan Le Lac et Vouziers : quelle mise en œuvre ? Quel coût ? Quelle formation des enseignants ? …

- Question de l’évolution du réseau des collèges ardennais : quelle démarche de réflexion et de concertation, quelles perspectives ?

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales