www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

CAPD du 28 juin 2016 Phase administrative du mouvement

Ordre du jour :

- Information sur la phase complémentaire du mouvement intra départemental,

- Bilan exeat/ineat,

- Temps partiels,

- Tableau d’accès à la hors classe des professeurs des écoles,

- Liste d’aptitude d’accès au corps des professeurs des écoles,

- Information diverses.

Nous avons adressé aux écoles et aux collègues inscrits sur nos listes de diffusion des documents récapitulatifs des résultats de la phase administrative. Pour des raisons de confidentialité (hors EN), nous mettrons à la consultation les projets d’affectation des personnels sur notre espace Internet dédié. Cela prendra un peu de temps. Vous pouvez y faire la demande de votre code personnel d’accès.

NB : les résultats ne sont définitifs qu’après la réception de l’avis officiel.

En raison d’une communication très tardive et de leur saisie informatique longue, les résultats de la phase administrative ne seront disponibles sur e-mouvement que dans quelques jours. Ils ne sont pas publiquement consultables sur notre site Internet pour des raisons de confidentialité. Ils ont été adressés aux collègues et aux écoles via nos listes de diffusion. Merci pour votre compréhension.

http://e-mouvement.snuipp.fr/08/retrouver-mon-code-snuipp

Pour tout connaître sur les résultats, créez votre espace ! Pour consulter les barèmes des affectations école par école, ville par ville... Suivre le lien, puis l’onglet "Résultats" en haut à droite.

Tout sur e-dossier mouvement 2016.

Déclaration préalable du SNUipp-FSU - CAPD des Ardennes du 28 juin 2016

Monsieur le Directeur académique,

Cette CAPD a récemment été reportée à la dernière semaine : pour les quelques 177 collègues sans affectation à l’issue de la première phase, l’attente voire l’angoisse a donc été prolongée jusqu’à la fin de l’année scolaire. Ceux-ci ne pourront en outre pas participer à un dernier conseil des maîtres, pourtant essentiel au travail en équipe : l’administration ne donne toujours pas aux collègues les moyens de travailler correctement selon les règles de l’institution.

Comme annoncé lors de la dernière CAPD, nous avons été invités à un groupe de travail quatre jours avant la commission pour la phase administrative du mouvement, les IEN n’ayant rendu les couplages que lundi ou mardi. Certes, nous prenons acte de cette volonté de transparence en associant les représentants du personnel. Mais nous avons été prévenus de la date du groupe de travail une semaine à l’avance dans une période où l’administration a concentré toutes les instances ou presque. Nous ne pouvons pas travailler dans ces conditions, nous avons aussi des classes. Cela est toujours grandement insuffisant pour préparer notre travail de commissaires paritaires. En outre, cela n’est pas réglementaire, y compris pour la phase administrative, comme nous l’avions dénoncé l’an passé, car nous devrions pouvoir disposer du projet une semaine à l’avance pour l’étudier.

Nous aurions pu penser que, à cette date tardive, nous serions invités à un contrôle des affectations. Or, c’est au mouvement que nous avons dû procéder en deux jours alors que les services prennent habituellement une semaine.

Nous saluons le travail des services qui nous ont fait part de tous les cas. Mais lorsque certains courriers de collègues ne sont pas toujours en concordance parfaite avec leurs vœux – notamment en raison de nouvelles informations apparues après la première phase : à quel choix d’affectation procéder ? C’est quelquefois un peu acrobatique.

Ce sont les raisons pour lesquelles nous réaffirmons notre demande de l’extension à 99 vœux pour la première phase ainsi qu’une véritable seconde phase avec publication de tous les postes vacants avec formulation de vœux et départage au barème.

Enfin, sur la question des psychologues scolaires, on semble assister à un tête-à-queue. En effet, l’an dernier, pour la première fois, le DASEN a appliqué strictement les textes quant aux faisant-fonction. Cette année, en revanche, face à la pénurie toujours plus criante, l’administration nous (ré-)invente, au dernier moment, sans que l’information n’ait pu être diffusée à tous, pour une personne seulement (licenciée en psychologie), les « assistants-psychologues scolaires » qui feront tout comme les autres sauf que ce seront les autres qui devront vérifier les dossiers et signer ! Ces derniers vont apprécier. En outre, ceci est totalement illégal.

SNUipp-FSU des Ardennes

Questions diverse SNUipp-FSU pour la CAPD du 28 juin

- un point sur les retards de rapport d’inspection,

- un point sur les stagiaires de cette année : les renouvellements et les prolongations, lesdemandes de reclassement,

- un point sur les futurs stagiaires : occupation des postes et modalités d’affectation, rentrée anticipée,

- un point sur les temps partiels,

- un point sur les postes bloqués à la première phase du mouvement,

- un point sur les décharges des directeurs d’école à trois classes, en REP+,

- un point statistique sur les dépassements horaires et le nombre de jours récupérés par les remplaçants.

Voir les réponses ci-dessous.

Compte-rendu de la CAPD du 28 juin

Le DASEN explique qu’il n’a pas eu le choix pour le calendrier, qu’il n’avait pas toutes les informations pour les traiter et affirme que la DSDEN des Ardennes n’est pas la dernière.   Sur les psychologues scolaires, le DASEN entend ce que disent les organisations syndicales. Il retire donc les deux postes. Nous maintenons qu’il était possible de faire une véritable seconde phase bien en amont. Il existe de nouvelles contraintes selon le DASEN : les temps partiels et les résultats plus tardifs du concours. Le Jury délibera le 4 juillet sur les stagiaires.

Mouvement

La FSU rappelle sa demande de classement en REP+ de Blanpain (75% de familles défavorisées) et s’interroge sur la nomination d’un PEFS sur ce poste aux caractéristiques de l’Éducation Prioritaire renforcée. L’IEN estime que cette classe peut accueillir un PEFS.

Le DASEN reçoit de nombreux courriers hors mouvement car des collègues ont eu de nouvelles informations. Il ne souhaite pas instaurer un système dérogatoire aux règles du mouvement et il annonce qu’elles seront étudiées en groupe de travail pour le mouvement de l’an prochain. Néanmoins pour les postes très difficiles à pourvoir, il pourrait réexaminer certaines candidatures à titre exceptionnel.   A l’issue de cette phase administrative, 38 collègues sont sans poste dont 29 titulaires. Les services de la DRH procéderont à l’affectation de ces collègues au mieux avant la mi-juillet, sinon fin août.

Ineats-Exeats

- 6 exeats accordés hors académie - 3 ineats.

Sur demande de la Rectrice, afin de « participer aux besoins des autres départements » :

- 4 exeats pour la Marne,

- 2 pour l’Aube.

Bilan de situation en personnels du département : équilibre.

Temps partiels sur autorisation

- 125 demandes de temps partiels de droit.

- 11 accordées dont 2 demandes de temps partiel pour création d’entreprise, une après un mi-temps thérapeutique et une après avis du médecin-conseil.

Certains refus du DASEN trouvent leur origine dans la loi relative à la déontologie des fonctionnaires n° 2016-483 du 20 avril 2016 : le temps partiel pour création d’entreprise n’est plus de droit.

Accès à la Hors classe

270 promotions possibles pour l’Académie dont 55 pour les Ardennes.

Liste d’aptitude PE

9 collègues étaient volontaires, 3 ont obtenu l’intégration au corps des PE.

Information diverses :

Le DASEN nous annonce qu’il a suspendu deux directeurs de leur fonction et qu’il souhaite réunir la CAPD sous forme disciplinaire pour envisager le retrait de leur fonction.

Le SNUipp-FSU fait remarquer qu’une suspension remonte à plusieurs mois et que la CAPD n’en a pas été informée comme il doit en être réglementairement. Il souhaite protéger les équipes de types de management qui mettent à mal les personnels.

Réponses aux questions diverses

- Retards d’Inspection

Le DASEN invoque une année chargée pour les IEN et que, de plus, le « système ardennais » avec un avis de l’inspecteur d’Académie rédigé en fait par l’IEN-adjointe ralenti considérablement le circuit. Il annonce un changement de procédure à la rentrée : conclusion de l’inspecteur (évaluation globale sur la manière de servir) et éventuellement son commentaire, s’il le juge nécessaire, qu’il rédigera lui-même. Il affirme qu’aucun collègue ne sera handicapé par un retard par rapport à son avancement.

- Rentrée anticipée des stagiaires

Lundi 29 août : antenne ESPE (visioconférence avec la Rectrice).

Mardi 30 août : Canopé avec les tuteurs.

- Directeurs d’école

Les décharges des directions 3 classes seront remplacées par les collègues à TP à 80% qui doivent un certain nombre de jours. Nous avons rappelé la nécessité d’établir un calendrier.  
- Remplacements au-delà des 24 h : Une synthèse nous sera présentée plus tard.

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales