www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Vigipirate et PPMS : Mise au point Suite aux évènements dramatiques, on assiste à une multiplication des consignes voire d’injonctions aux écoles : Ministre, Recteur, DASEN, IEN…
Si un rappel à la vigilance pour la sécurité de nos élèves, des personnels et des locaux est nécessaire, le SNUipp refuse que celle-ci repose sur les seules épaules de l’école et des directrices et directeurs.

Consignes de sécurité :

Suite aux évènements dramatiques, on assiste à une multiplication des consignes voire d’injonctions aux écoles : Ministre, Recteur, DASEN, IEN… Si un rappel à la vigilance pour la sécurité de nos élèves, des personnels et des locaux est nécessaire, le SNUipp refuse que celle-ci repose sur les seules épaules de l’école et des directrices et directeurs. Or, Les consignes de sécurité envoyées par le ministère donnent lieu à des interprétations abusives dans certains départements comme s’il s’agissait pour certains Dasen de se couvrir à tout prix. Nous rappelons qu’il n’est absolument pas demandé aux directrices et directeurs d’écoles de procéder à un contrôle des sacs et de l’identité des personnes, ni même de s’occuper de la circulation aux abords des écoles.  On ne peut pas demander aux écoles primaires de mettre en œuvre des mesures difficilement applicables voire inapplicables. Elles n’ont pas à leur disposition du personnel de surveillance et d’encadrement et les directeurs ne sont pas des agents de police, de sécurité ou de circulation,...

Le SNUipp-FSU est intervenu auprès du ministère pour rappeler le cadre réglementaire définissant les missions des directrices et des directeurs. Il demande par ailleurs que les services municipaux et de police soient impliqués partout où les équipes le jugent nécessaires. Nous interviendrons à nouveau en ce sens lors d’une réunion entre le ministère et les organisations syndicales qui aura lieu mercredi 9 décembre prochain. 

PPMS et évacuation incendie : 

La circulaire du 26 novembre demande aux écoles de remettre à jour avant Noël le nouveau document PPMS en intégrant le risque d’attentat ou d’intrusion extérieure. Une fois de plus, le ministère demande aux directrices et directeurs d’école de travailler dans l’urgence sur un document nouveau et administrativement chronophage et dont l’opérationnalité dépend aussi des mairies (matériel, locaux,...). C’est la même problématique avec l’évacuation incendie dont la deuxième doit être réalisée avant les vacances de décembre. Le SNUipp demande au ministère qu’un rappel ferme à leurs obligations soit adressé sans attendre aux collectivités locales.

Les directrices et directeurs ne peuvent assumer seuls ces nouvelles tâches et l’implication forte des mairies mais aussi des IEN est absolument nécessaire. Le SNUipp demande que le ministère donne consigne à l’administration départementale de dégager un temps de décharge exceptionnel pour permettre à nos collègues de réaliser sérieusement cette charge de travail supplémentaire. Pour renforcer cette exigence, le SNUipp-FSU appelle les directrices et directeurs à revendiquer sans attendre auprès des Dasen une journée de décharge supplémentaire.

Nous interviendrons également en ce sens lors de la réunion au ministère le 9 décembre prochain. 

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales