www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

CAPD du mardi 6 octobre 2015 Bilan de rentrée - Désignation des stagiaires de formation continue - Informations - Questions diverses

En propos préalable, la DSDEN nous annonce la parution prochaine d’une nouvelle note départementale sur les autorisations d’absence. Avec toujours cinq imprimés. Sic !

Le SNUipp a une nouvelle fois dénoncé - voir l’épisode de l’an passé à la même période - le fait qu’il n’y ait aucune simplification des imprimés d’autorisations d’absence.

Le SNUipp a déploré que ses demandes réitérées ne soient pas prises en compte. Exemple : le directeur n’a pas à se prononcer sur un congé maladie. Le SE-UNSA et le SNUDI-FO ont appuyé les propos du SNUipp.

Affectations à l’issue de la phase administrative : bilan de rentrée

Le SNUipp a souhaité revenir sur la situation de collègues qui ne sont pas satisfaits de leur affectation à la phase administrative.

Dix-neuf recours ont été formulés, trois, seulement, ont obtenu satisfaction.

La situation de plusieurs collègues s’étant vus refuser leur recours a été défendue par le SNUipp.

La réponse de la DSDEN a consisté à affirmer qu’il n’y a pas révision des affectations pour les personnels en raison de l’engagement nécessaire dans la préparation de la rentrée.

Même si la demande est la leur !?

Le SNUipp a répondu que les collègues qui demandent une autre affectation s’engageaient pleinement à préparer la rentrée sur le nouveau support.

Le SNUipp a rappelé la demande des 3 organisations syndicales de l’organisation d’une véritable seconde phase de mouvement avec formulation de vœux.

La phase administrative n’offre pas assez de transparence voire d’équité. Le DASEN réaffirme son intention de faire un groupe de travail sur le sujet avant Noël.

Poste E à Sedan sans personnel : l’IEN affirme avoir engagé une réflexion avec les personnels du RASED de circonscription pour envisager de gérer les urgences : rien ne serait arrêté à ce jour.

Le SNUipp a fait valoir que les collègues qui ont été sédentarisés d’office ont des difficultés à envisager de "ressortir" !

- Licenciement : 2 PEFS

Le jury académique n’a pas accordé de renouvellement à deux PEFS. C’est la 1ère fois que des collègues sont licenciés dès la 1ère année de stage.

Le SNUipp déplore ces décisions : une seconde chance aurait pu être offerte en décidant d’un renouvellement.

Désignation des stagiaires de la formation continue

La DSDEN a avancé le nombre de vœux 1 : 340 (+100 par rapport à 2014-2015).

La DSDEN a fait valoir que 102 personnels de REP + sur Charleville-Mézières 1 et 62 sur Sedan bénéficient d’une formation sur les 9 journées libérées du service devant élèves.

Sur ce sujet des formation REP +, le SNUipp a fait part de nombreux témoignages de collègues sur le fait qu’ils se sentent acculés par une charge de travail supplémentaire.

Ce n’est pas le sentiment de l’encadrement qui affirme - avec les éléments de langage techno - que les agendas ont été revus, des ajustements ont été effectués en correspondance avec le projet de réseau.

Le SNUipp a donné des exemples : les réunions obligatoires à 16h30 au collège (avec trou de ¾ d’heure), emplois du temps surchargés.

Relances à venir dans le DSDEN-Actualités pour les dispositifs suivants :

- Enseignement des langues vivantes,

- Préparation au CAFIPEMF : une réunion d’information devrait être organisée un mercredi après-midi de novembre sur le nouveau CAFIPEMF,

- Langages mathématiques et problèmes C3,

- Le PEDT (mixte avec collectivités territoriales),

- Réussir son parcours scolaire, un objectif partagé.

Questions diverses

- Temps partiels à 80 % et remplacement

Le SNUipp est intervenu sur la nécessaire vigilance quant à la distance. Le SNUipp est aussi intervenu pour signaler le fait que des directeurs de petites écoles n’ont pas préalablement été informés de la venue d’un remplaçant pour assurer un jour de décharge.

il s’agirait d’un problème de secrétariat et non pas de la recherche d’efficience du remplacement.

Le SNUipp a demandé qu’un planning - annuel, rêvons un peu - soit arrêté.

L’administration affirme que les calendriers sont établis en concertation avec les directeurs mais qu’un certain nombre de jours assurés par des remplaçants (et non par les collègues à 80 %) ne peuvent pas être planifiés.

Le SNUipp a évoqué la situation d’"un plus de maîtres que de classes" à 80 % astreint lui aussi à 8 jours de remplacement. L’administration répond que la règle est "identique" à celle des autres collègues. Mais le SNUipp rétorque que, dans ce cas, un complément devrait alors aussi être mis en place.

Le DASEN va réfléchir à la question.

- Indemnités de stage PES

Le SNUipp a demandé qu’une étude comparée des deux régimes indemnitaires soit établie à la demande des collègues.

- Rapports d’inspection

Des collègues n’ont aucune nouvelle, parfois depuis de nombreux mois. Certains n’ont toujours pas leur note, d’autres n’ont ni note ni rapport.

En cette CAPD de rentrée : les baisses ou maintiens de notes n’ont pas été portés à notre connaissance.

Le DASEN affirme avoir pris du retard à la signature mais que tout a été rédigé en temps et en heure sans que les collègues n’aient à craindre de rédaction approximative plusieurs mois après la visite.

Rappelons que la recommandation est d’un mois pour la communication du rapport.

Le SNUipp relève des situations où la note proposée aux collègues par l’IEN n’est pas celle qui est décidée finalement par le DASEN. Le DASEN affirme n’avoir jamais souhaité baisser une note proposé par un IEN.

Des IEN pratiquent l’envoi de pré-rapports, d’autres non. Sollicité sur le délitement de cette pratique, le DASEN répond qu’il n’impose rien aux IEN.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales