www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Carte scolaire / C.T.S.D 

CTSD du mardi 22 septembre Mesures d’ajustement dans le 1er degré... Questions diverses FSU

- Mesures d’ajustement dans le 1er degré
- Education Prioritaire
- Charte de la laïcité
- Rythmes scolaires : impact sur les remplacements
- Questions diverses

Mesures d’ajustement dans le 1er degré

- RAILLICOURT : retrait abandonné

- Ch-Méz - LES HAYBIONS retrait Abandonné

- Ch-Méz - CAPUCINES : le retrait conditionnel devient ferme

- Ch Méz –Maternelle LIEGEOIS retrait conditionnel Abandonné

La FSU remarque le passage en fermeture ferme pour… 2 élèves en moins par rapport au précédent CDEN et la multiplication de doubles niveaux dans cette école en REP+. Selon le DASEN, la classe multi-niveaux a du sens...

- GRANDPRE : implantation conditionnelle abandonnée

- GESPUNSART : implantation conditionnelle abandonnée Maternelle : les tout-petits attendus (qui comptent en éducation prioritaire) ne sont pas (tous) là.

- ECORDAL : Implantation Il y aurait eu une classe à 58 ! Une solution d’accueil ayant été trouvée, une ouverture a eu lieu.

- Novion – Porcien : fermeture conditionnelle devenant ferme Une autre répartition a été proposée à Novion avec des GS/CP C’est bien de la compétence du directeur et des enseignants selon le DASEN . Cette proposition n’a pas été formulée par le conseil des maîtres.

"Confirmations"

- FLOING CENTRE : retrait conditionnel 4 classes ferme

- FLOING GAULIER : implantation conditionnelle 4 classes ferme

Autres mesures

-  Postes coordonnateurs REP : ½ Brossolette et ½ Hanot deviennent ½ Viénot et ½ Bronnert

-  6 ZIL transformés en Brigades Départementales

RASED : poste E

- - 1 Liart

- - 0,5 Chateau Porcien

- - 1 St Germainmont

- + 0,5 Sault-lès-Rethel

- + 1 à Château-Porcien

Postes d’Accompagnement Pédagogique

Les postes "suivis d’effectif" ont été distribués en PAP et non en Brigades.

-  + ½ poste sur Vouziers Dora Levy – Dodeman pour accompagner une hausse des effectifs sans pour autant ouvrir une classe...)

- + 1 poste à Vouziers Dora Lévy  
- + ½ poste à Machault

- + ¼ poste à Vouziers école Taine

- + 1 Poste à Sault-lès-Rethel

Education prioritaire

Mise en place de la pondération REP+ dans le 1er degré

Rappel des textes officiels :

Dans les écoles en REP +, les enseignants ont droit à un allègement de service d’enseignement de 18 demi-journées pour le 1er degré et une pondération des heures dans le second degré.

La circulaire précise que ce temps libéré doit permettre : un travail en équipe, des temps de concertations avec les collègues du second degré, du temps pour les relations avec les parents et de la formation.

La FSU a reconnu des améliorations par rapport à Sedan l’an passé (la totalité des 18 1/2 journées étaient consacrées à la formation). La FSU a obtenu un "crédit temps" soit 5 ½ journées de crédit temps/enseignant (matin ou après midi ce qui entraîne des disparités entre les collègues : certains ont 12 heures de crédit temps, certains 13, d’autres 15...

Les collègues nous font remonter l’impression de se faire « avoir » au niveau des heures.

Le DASEN demande de ne pas revendiquer pour revendiquer (sic) l’essentiel pour lui étant que la DSDEN a réussi à dégager des temps qui permettent de se concerter.

Le DASEN dit ne pas avoir la prétention d’avoir la copie parfaite à la rentrée car passer d’un REP+ à trois n’est pas simple.

Les "brigades REP + " ne suffisent pas, il y a appel à des ZIL car il y a "collision" de formations REP + avec des stages-école...

Le DASEN invite la FSU à être source de proposition. Il affirme que les collègues sur le terrain peuvent faire remonter, que les réponses sont à construire ensemble. Le coordonnateur de réseau doit être le réceptacle de ces difficultés.

La FSU a demandé la possibilité d’avoir une journée banalisée par école pour éviter les concertations les soirs et les mercredis après-midi en plus des 108 heures, en prenant les brigades FC comme moyen de remplacement par exemple. Le DASEN refuse.

La FSU a demandé si la création de Brigades REP + RASED départementales était envisagée. Le DASEN a souri en guise de réponse (négative, sous-entendue).

Charte de la laïcité

La FSU a dénoncé les injonctions sur la formation M@gistère imposée sur ce sujet. Elle a regretté le manque d’accompagnement des collègues qui se sont retrouvés seuls face aux familles lors des réunions de parents de rentrée.

Le parcours magistère 3 heures proposé aux enseignants spécialisés (SEGPA, RASED,...) n’est pas obligatoire mais fortement conseillé... Le DASEN a indiqué qu’il était nécessaire que les familles prennent connaissance de cette charte. En cas de refus de signature, la charte demeure ... non signée.

Bilan annuel des dispositifs de remplacements suite aux rythmes scolaires

Un personnel remplaçant a été impacté : 3 journées dues ont été reprises sur ses heures d’APC.

EPS et NAP

La FSU a regretté le changement des Activités péri-éducatives (NAP) qui impacte l’Éducation Physique et Sportive (collusion dans l’utilisation des locaux).

Questions diverses

Pour le premier degré :

- L’évolution comparée des effectifs publics et privés dans le premier degré : les chiffres du Privé se font attendre, la DSDEN nous donnera le comparatif en novembre. Dans le privé, les effectifs sont stables.

- Un point sur les conseils de cycle et les conseils de maîtres. La DSDEN s’appuie sur le code de l’éducation pour imposer des conseils de maîtres de cycles regroupés pour les écoles de moins de 3 classes. Les organisations syndicales y voient là des prémices à des fusions d’école. En tout état de cause, les personnels concernés auront droit à des frais de déplacements et seront couverts pendant leurs déplacements. Il n’y a pas d’obligation de regroupement pour les conseils de maîtres.

- Un point sur les postes, les emplois et les besoins (déficit ou surnombre ?) La DSDEN a répondu en traitant les points suivants ...

- Un point sur l’éventuel appel à des listes complémentaires, à des contractuels pour cette rentrée.

Une liste complémentaire dans les Ardennes (11 pour l’ Académie).

Le DASEN n’exclue pas de recruter des contractuels si besoin.

- Un point sur les PES : le nombre de démissions, le nombre de licenciements :

Deux licenciements et pas de démission à ce jour.

- Un point sur les contrats aidés (aides administratives redéployées comme AVS handicap...) :

Enveloppe de 320 CUI (1er et second degré) sur le département (environ 289 AVS pour le 1er degré) recrutés sur les 3 missions :

> ouvertures de droits pour accompagner les élèves en situation de handicap

> ressources utilisées pour cet accompagnement

> 930 notifications MDPH (pas toujours compensées, notification de temps partiel ou de temps plein)

- Un point sur les 6ème SEGPA inclusives : 1 seule SEGPA Inclusive à Carignan, en phase avec la réforme du collège... La question de l’orientation se posera au cours de l’année de 6ème (fin de cycle 3). 

- un point sur le conseil école-collège Les enseignants du 1er degré qui participent à ce conseil le font sur les "24h" selon l’administration. Les organisations syndicales ont souligné que, dans les faits, ce temps de réunion au collège venait s’ajouter à d’autres effectuées par toute l’équipe. De plus, des PE sont sollicités pour participer à des conseils de classes : le 24h ne sont pas extensibles à souhait ! (Rq : des collègues du secondaire sont également invités à des conseils des maîtres de cycle).

- un point sur la décharge des APC pour les directeurs La FSU a signalé l’envoi d’un tableau erroné dans une circonscription du 08. La DSDEN nous a demandé si la rectification avait été faite et y veillera. Les modalités ici .

- La question de la deuxième journée de "pré-rentrée" n’a pas été abordée en instance.

Or, le nouveau calendrier officiel national stipule que "Deux demi-journées (ou un horaire équivalent), prises en dehors des heures de cours, pourront être dégagées, durant l’année scolaire, afin de permettre des temps de réflexion et de formation sur des sujets proposés par les autorités académiques". La 2ème journée de pré-rentrée est donc supprimée-remplacée.

A notre connaissance, les déclinaisons de cette "nouveauté" sont diverses sur le terrain (entre les 4 1/2 journées de pré-rentrée déjà( !) effectuées sur les bases des anciens textes par manque d’information, une souplesse sur l’utilisation de ces demi-journées, des précisions qui vont venir ... / pas ). La FSU sera très vigilante sur ce sujet et vous invite à continuer à nous faire part de cette mise en oeuvre dans votre école. En effet, qui peut croire encore que les enseignants ont pu préparer la rentrée sur une seule journée ? De nombreux collègues (adjoint-e-s, directeurs et directrices d’école), ont d’ores et déjà été contraints de prendre du temps personnel afin d’organiser ce moment important qu’était la rentrée.

Les questions suivantes ont été renvoyées à une prochaine CAPD, bien que leurs conséquences sur les emplois ont une influence certaine sur l’occupations des postes et donc sur la situation du département en termes d’emploi.

- un point sur le nombre de disponibilités de droit, le nombre de disponibilités pour convenance personnelle (quelle évolution par rapport à l’année précédente ?),  
- un point sur les démissions, détachements, congés parentaux, départs en retraite.

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales