www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Infos carrière / C.A.P.D (C.A.P.N.) 

M@gistère - Précisions suite à l’avis du CHSCT-MEN Magistère a fait l’objet d’un avis du CHSCT-MEN le 12 mars 2015.
Magistère a fait l’objet d’un avis du CHSCT-MEN le 12 mars 2015. Il demande : « que celle-ci n’ait lieu que sur la base du volontariat et qu’aucune sanction ne soit engagée à l’encontre des collègues qui ne veulent pas entrer dans le dispositif, et qu’une véritable formation soit mise en place ».

Magistère a fait l’objet d’un avis du CHSCT-MEN le 12 mars 2015. Il demande : « que celle-ci n’ait lieu que sur la base du volontariat et qu’aucune sanction ne soit engagée à l’encontre des collègues qui ne veulent pas entrer dans le dispositif, et qu’une véritable formation soit mise en place ».

Cette formulation rédigée par le SNUipp-FSU a été votée à l’unanimité des organisations syndicales et adopté par le CHSCT-MEN.

Le 16 juin, le ministère a répondu par courrier au CHSCT-MEN : « Le recours à ce dispositif technique ne revêt aucun caractère obligatoire. Il offre toutefois une solution mutualisée tout en laissant une entière liberté d’action aux acteurs locaux de la formation. Le dispositif s’inscrit dans une dynamique de responsabilisation de l’enseignant et dans un climat de confiance. C’est la raison pour laquelle le temps de connexion, le nombre de clics, de pages consultées et de ressources visualisées ne sont pas comptabilisés. Le temps consacré par les enseignants qui participent à ces actions de formation est pris en compte dans leur temps de travail ».

A ce jour, le ministère ne répond donc pas à l’avis du CHSCT sur le volontariat enseignant. Il laisse seulement entendre que les « acteurs locaux de la formation », c’est-à-dire les équipes de circonscription n’ont pas d’obligation à mettre en œuvre magistère et qu’elles peuvent, de fait, proposer aux enseignants, conformément à leurs ORS, les 18 heures d’animation et de formation sans Magistère.

Il rappelle toutefois que le dispositif ne fait l’objet d’aucun contrôle sur le temps de connexion, les nombres de clics et les pages consultées.

Pour le SNUipp-FSU, la situation d’ensemble reste insatisfaisante :

M@gistère s’inscrit dans des parcours de formation « hybride » conjuguant formation à distance et formation en présentiel et devrait proposer des contenus adaptés aux besoins des enseignants. C’est loin d’être le cas actuellement. De plus, ce dispositif ne peut en aucun cas se substituer à la formation continue sur le temps de travail devant élèves en étant remplacé.

Nous souhaitons que les enseignants restent libres du choix du format de leur formation. Nous continuons donc de revendiquer que l’utilisation de M@gistère se fasse sur la base du volontariat.

Conformément à l’avis du CHSCT, l’offre de formation en circonscription doit être suffisamment variée, afin que les collègues puissent choisir entre des animations pédagogiques en présentiel ou M@gistère.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales