www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

Attestation scolaire « Savoir-nager » Une attestation scolaire ’’savoir-nager’’ est mise en place à compter de la rentrée scolaire 2015.

Textes de référence

Décret n° 2015-847 du 9 juillet 2015

Arrêté du 9 juillet 2015

Modèle d’attestation scolaire ’’Savoir-nager’’

Une attestation scolaire ’’savoir-nager’’ est mise en place à compter de la rentrée scolaire 2015.

Qui atteste et qui délivre l’attestation ?

Cette attestation, délivrée par le directeur de l’école ou par le principal du collège, est remise aux élèves qui ont subi avec succès le contrôle des compétences en matière de sécurité en milieu aquatique ; elle est incluse dans le livret scolaire de l’élève.

Les modalités du contrôle de compétences sont fixées par l’arrêté du 9 juillet 2015. Le savoir-nager est un objectif des classes de CM1, CM2 et sixième (cycle de consolidation à compter de la rentrée 2016).

L’enseignant en collaboration avec un professionnel qualifié (souvent c’est un MNS), est chargé de faire passer l’ASSN. Nous avons fait écrire que le cas échéant, l’attestation pourra être délivrée ultérieurement (après la sixième). Le ministère a affirmé que la délivrance de cette attestation n’engage pas la responsabilité de l’enseignant ni du directeur.

Attestation scolaire du « savoir-nager » (ASSN) : c’est quoi ?

L’ASSN reconnaît ce qui est appris à l’école pour le faire valoir dans le cadre des enseignements obligatoires ou hors l’école concernant toutes activités nautiques ou aquatiques. Elle doit vérifier la capacité à être autonome dans l’eau. Des précisions devront être apportées dans la circulaire d’application concernant notamment les élèves en situation de handicap. Cette attestation qui n’est pas une certification, sera reconnue par tous les organismes qui hébergent des mineurs et évitera de passer les tests déjà existants auxquels elle ne se substitue pas. Les enfants qui ne sont pas titulaires de l’ASSN devront satisfaire à ces tests comme par le passé.

Qu’en pense le SNUipp-FSU ?

S’il paraît indispensable que tous les enfants apprennent à nager à l’école, cette attestation pose clairement la question de la formation des enseignants, tout comme celle des inégalités territoriales en termes d’équipement et de possibilité de se rendre régulièrement à la piscine. Les disponibilités en créneaux horaires pour se rendre à la piscine sont aussi parfois réduites avec la réforme des rythmes. Cette nouvelle disposition ignore que la natation est plus pratiquée au cycle 2 qu’au cycle 3.

Cette attestation est clairement une charge supplémentaire demandée à l’enseignant et au directeur d’école dont les tâches doivent pourtant être allégées.

Nous avons demandé lors des discussions sur les textes que soient bien distingués apprentissage de la natation (avec les attendus de fin de cycle des programmes) et validation de cette attestation, qui ne peut figurer en tant que telle comme attendu de fin de cycle 3.

De plus, l’arrêté prend effet dès 2015, alors que les projets de programmes de l’école primaire qui traitent du « savoir nager » sont soumis à consultation et n’entreront en vigueur qu’en 2016.

C’est pour toutes ces raisons que le SNUipp-FSU s’est abstenu lors du vote de ce texte au CSE du 3 juin dernier.

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales