www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

9 avril : journée de grève et de manifestation L’école aussi mérite mieux que l’austérité ! Appels - Tracts - Lettre aux parents

Le service public mérite mieux que l’austérité.

Convaincues de la nécessité de lutte commune Privé-Public, les organisations syndicales de fonctionnaires CGT, FO, FSU, Solidaires et FA-FP s’engagent dans un processus de mobilisation et appellent l’ensemble des agents publics à participer massivement à la journée de grève interprofessionnelle du 9 avril 2015.

JPEG - 118.4 ko
SNUipp_9avril
PDF - 494.5 ko
SNUipp 9avril Affiche-Tract
PDF - 134.3 ko
Tract FP FSU 9 avril
PDF - 228.3 ko
2015-03-09 Déclaration des organisations syndicales de la fonction publiqueos

LETTRE AUX PARENTS : GREVE DU 9 AVRIL

Vous trouverez ci-dessous la lettre destinée aux parents pour la grève du 09 avril prochain.

Madame, Monsieur

Votre enfant n’aura pas classe le 9 avril. Aux côtés des salariés du public et du privé, les enseignants seront en grève pour l’emploi, les salaires, et les services publics.

L’école est également concernée. Alors que le nombre d’élèves par classe est toujours l’un des plus élevés d’Europe et que notre école a vu plus de 25 000 postes supprimés entre 2007 et 2012, seulement 2 511 postes d’enseignants vont être créés à la rentrée prochaine. Ces créations seront donc insuffisantes pour ouvrir partout où c’est nécessaire de nouvelles classes, mais aussi réduire leur taille pour permettre la réussite scolaire de vos enfants.

Par exemple créer 20 000 postes d’enseignants dans les écoles ne coûterait que moins de 1% de ce que coûte à l’Etat la fraude fiscale annuelle et permettrait : d’assurer tous les remplacements ordinaires (3 000 postes) ; de baisser les effectifs par classe (10 000 postes) ; de rétablir les Rased (2 000 postes) ; de mieux former les enseignants (5 000 postes). Ces moyens sont nécessaires pour répondre aux besoins des élèves et les conduire sur le chemin de la réussite.

Il s’agit aussi pour nous d’être entendus sur nos salaires qui n’ont pas été valorisés depuis des années, alors que nous figurons parmi les enseignants les moins bien rémunérés en Europe. Cette dégradation a des conséquences sur le métier d’enseignant qui est de moins en moins attractif et les concours peinent à trouver des candidats.

L’Ecole et les Services Publics ne sont pas un coût, mais un investissement pour construire une société plus juste et plus solidaire pour les citoyens de demain.

Ensemble, nous demandons d’autres choix. Nous comptons sur votre compréhension et votre soutien.

Les enseignants de l’école

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales