www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

Le SNUipp-FSU des Ardennes dépose une alerte sociale. Une première réunion a eu lieu. ... à défaut d’obtenir des réponses en instances, à défaut d’obtenir une audience... Vous trouverez en document joint le relevé de conclusion.

Report de la carte scolaire, multiplication des réunions professionnelles hors cadre et non indemnisées, prime ECLAIR à la tête du client, ... plusieurs collègues nous alertent régulièrement sur la persistance des pratiques abusives de l’administration, malgré nos multiples interventions dans les instances.

Le décret de 2008 oblige à notifier l’intention de déposer un préavis de grève avant le dépôt de celui-ci.

Il contraint l’administration à organiser sous 8 jours une négociation préalable.

Il semble que ce soit là le seul moyen pour que l’administration entende les problèmes que rencontrent les collègues au quotidien.

Dont acte.

En bref :

Compte-rendu de la première réunion de négociation préalable qui a lieu lundi 12 janvier.

En l’absence du DASEN et de l’IEN-adjointe, nous avons été reçus par Madame la Secrétaire générale et Monsieur le Directeur des ressources humaines à qui nous avons pu exposer les difficultés qui constituaient les motifs envoyés par courrier (cf. infra). Elles ont fait l’objet d’une écoute attentive. Un compte-rendu en sera fait au DASEN. La négociation se clôture vendredi 16 janvier.

Monsieur le Directeur académique,

Nous avons l’honneur de vous notifier les motifs qui nous conduisent à envisager le dépôt d’un préavis de grève concernant les personnels enseignants du premier degré des écoles publiques de notre département :

- la carte scolaire : les moyens nécessaires, leur répartition, les seuils, les documents préparatoires, le déroulé des instances de concertation ;

- l’éducation prioritaire : l’élargissement de la carte des réseaux, les écoles isolées, les conséquences pour les personnels qui sortent de l’EP, les instances de concertation ;

- la préparation du mouvement (instance prévue pour discuter des modifications des règles…) ;

- le barème relatif à l’avancement ;

- les conditions de travail.

Nous pourrions ne pas plus développer ce dernier point, mais au vu des nombreux problèmes, nous tenons à en lister certains :

- les rythmes scolaires et leurs conséquences ;

- les projets relatifs aux SEGPA ;

- la formation continue et les animations pédagogiques ;

- les réunions et leurs modalités ;

- le service des psychologues ;

- le service des remplaçants ;

- le travail à temps partiel ;

- la simplification des tâches des directeurs ;

- les frais de déplacements ;

- les indemnités de déplacement des stagiaires ;

- la prime ECLAIR ;

- les autorisations d’absence et leur traitement ;

- les droits syndicaux ;

- l’organisation des RIS, des stages.

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales