www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

Le 22 novembre à Paris, Avec la FSU, l’éducation fait entendre sa voix Faites nous part de votre intention d’être du voyage !

Rassemblement 11h aux Invalides

Meeting 13h à la maison de la Chimie

JPEG - 572.6 ko
JPEG - 602.5 ko
PDF - 170.6 ko
Tract FSU 22 novembre 2014

Avec la FSU, pour la Fonction Publique, pour le service public d’éducation, pour nos métiers

L’investissement éducatif ne relève pas du slogan ; dans une société en proie au chômage, minée par les inégalités, l’effondrement des solidarités et le développement de la peur de l’autre, il est urgent de donner les moyens à notre système éducatif d’assurer la formation et les qualifications de tous les jeunes. Avec un budget relativement préservé par rapport aux régressions imposées par le gouvernement à d’autres ministères,

une programmation des emplois entre 2012 et 2017, l’Education nationale pourrait sembler être en capacité de relever ces défis. Or, à mimandat du quinquennat, la politique éducative n’a pas la hauteur nécessaire pour relancer la démocratisation et réduire les inégalités territoriales et sociales. Les créations de postes ont été en grande partie absorbées par le rétablissement d’une décharge pour les stagiaires et la démographie, de nombreux dossiers sont en attente, la réforme des rythmes scolaires ayant accaparé l’essentiel de l’énergie pour un résultat largement insatisfaisant.

Pendant ce temps-là, des mesures qualitatives pour la réussite de l’école tardent. La mise en oeuvre de la formation initiale au sein des ESPE est laborieuse, la formation continue en totale déshérence, le déploiement des mesures pédagogiques avance à petit pas et les effectifs de classe restent chargés, le mode de gestion des personnels (inspection, mutations...) relève trop souvent d’un autre temps, la revalorisation notamment salariale n’est toujours pas à l’ordre du jour...

Les systèmes éducatifs qui ont progressé ont tous traité sérieusement et concrètement ces sujets. Notre pays ne peut plus tergiverser. Il est encore temps de prendre des mesures cohérentes et efficaces pour l’école et la réussite de tous. C’est indispensable alors que de nouveaux programmes et qu’une réforme de l’éducation prioritaire sont attendus pour demain. C’est également indispensable alors que l’attractivité du métier est à la peine avec des postes offerts aux concours qui ne trouvent pas preneurs. Rien ne se fera sans formation, amélioration des conditions de travail des personnels et d’étude de tous les élèves et revalorisation salariale. Tout cela nécessite que l’on y consacre les moyens nécessaires.

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales