www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Après la lecture ...... la grammaire Après la lecture, c’est maintenant la grammaire qui est en ligne de mire, puisque notre ministre a décidé de mettre de l’ordre "avec le retour à des leçons d’apprentissage des règles". Le rapport Bentolila, dont la publication a eu lieu mercredi 29 novembre, nous met face à de réelles inquiétudes...
Word - 19 ko
Grammaire
Quelles méthodes d’apprentissage ?

Après la polémique sur l’apprentissage de la lecture lancée par Gilles de Robien, ce dernier, lors de la remise du rapport sur la grammaire d’Alain Bentolila a planté une nouvelle banderille : « en supprimant les leçons de grammaire, on a vidé cet enseignement de toute sa rigueur..., on a suscité une pratique faible et décourageante » .

Une nouvelle déclaration de nature à mettre en accusation les pratiques enseignantes alors que les programmes parlent sans ambiguité « d’apprentissages structurés » et que les maîtres attendent encore les documents d’accompagnement sur l’ORL. Au lieu de la confiance, le ministre préfère manier la menace comme envers les directrices et directeurs qui continuent le blocage administratif, se faisant l’écho de réels besoins en temps et en moyens pour la direction et un meilleur fonctionnement de l’école.

P.P.R.E. , M.D.P.H., socle commun, lecture, instrumentalisation des évaluations CE1 , intégration des I.U.F.M. à l’Université ... Et maintenant : la grammaire !!! A chaque mois son lot de nouvelles directives ... Dès lors , nos conseils des maîtres s’apparentent trop souvent à des chambres d’enregistrement (passives) de ces décrets. Ceux-ci suscitent de nombreuses réactions qui animent les discussions de salles des maîtres, à la cour de récrée ou autour de la photocopieuse ... Mais aucun n’a fait l’objet d’une consultation des enseignants.( Or pour l’élaboration des programmes 2002, une journée avait été prévue pour que chacun puisse donner son avis.)

Le SNUipp-FSU avait demandé que s’ouvre un débat sur ces questions d’avenir ; ce n’est vraissemblablement pas le choix du ministre. A l’heure où ont lieu les Etats généraux de la jeunesse (le 2 décembre à Paris ), saisissons-nous de ces questions. Soyons partie-prenante pour ces décisions qui influencent l’avenir de nos élèves. Bref, ce forum est l’occasion d’échanger nos points de vue afin de construire une mobilisation la plus large possible qui débouche sur une réelle concertation.

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales