www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Nouveaux programmes maternelle : Le SNUipp-FSU auditionné

Jeudi 27 février, le groupe d’élaboration des programmes de maternelle du Conseil supérieur des programmes a présenté aux organisations syndicales les grandes orientations de ces futurs programmes qui entreront en vigueur à la rentrée 2015.

C’est un premier rendez-vous, important, qui doit donner le « la » pour la poursuite d’un travail plus approfondi du CSP.

A cette occasion, le SNUipp-FSU a remis sa contribution pour des programmes renouvelés et revivifiés (voir en pièce jointe). 

Les grandes lignes du CSP :

1. Tenir compte de la loi 2013 :

- Cycle unique pour l’école maternelle ;

- Sa place fondamentale comme première étape ds la réussite des élèves ;

- Son rôle dans la lutte des inégalités ;

- Scolarité non obligatoire mais qui porte les fondamentaux.

2. Création d’une unité : du temps pour apprendre

C’est-à-dire : pas d’apprentissages prématurés, pas de primarisation, tous capables d’apprendre et de progresser, une pédagogie adaptée et évolutive ;

3. Réaffirmer que l’école maternelle est une école à part entière dont les apprentissages ont pour rôle de soutenir et favoriser le développement de l’enfant.

. D’introduire l’enfant dans des activités diverses ;

. D’amener l’enfant vers les apprentissages de l’élémentaire.

4. Rôle fondamental du langage : stimulation, structuration et entrée progressive dans l’écrit.

Reconnaitre les enfants comme des interlocuteurs à part entière.

5. Vivre les transitions famille – école, temps scolaire - temps périscolaire.

Elle a un rôle pivot

6. Valoriser les progrès que fait chaque enfant par rapport à lui-même.

Redéfinir le rôle de l’enseignant qui doit susciter, accompagner, mettre en valeur. Il doit être attentif à ce que la réussite de chacun soit la réussite de tous.

7. Travail en équipe des enseignants pour assurer la progressivité des apprentissages en particulier dans le cadre du projet d’école.

Travailler le lien avec les ATSEM.

8. S’appuyer sur le texte de fev.2013, pour réaffirmer la scolarisation des moins de 3 ans, essentielle pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales.

Nécessité de réhabiliter le doc d’accompagnement de 2003 « pour la scolarisation des tous petits ».

Le CSP propose une architecture en domaines.

L’enjeu central de formation serait « apprendre ensemble pour vivre ensemble ».

Qui s’entendrait comme un collectif d’apprentissages visant une citoyenneté ouverte sur différentes cultures où l’enfant va apprendre progressivement à devenir élève.

L’école maternelle doit assurer l’acquisition des règles de vie en société, l’égalité entre filles et garçons et l’intégration des enfants en situation de handicap.

1. Le langage : oral, écrit – rôle de l’adulte ds la découverte de l’écrit, la culture littéraire, la découverte du principe alphabétique et l’éveil à la diversité linguistique.

2. Le corps pour agir, pour comprendre, pour s’exprimer et s’engager ainsi ds des actions de plus en plus intentionnelles.

3. Activités artistiques : corps, voix, gestes.

4. Les premiers apprentissages mathématiques (numération, espace, temps).

5. Explorer objets, matières ; monde du vivant vers une culture scientifique et technologique.

En pièce jointe, la contribution du SNUipp-FSU.

PDF - 427.5 ko
2014_02_27 snuipp audition csp programmes maternelle
 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales