www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

« Journée de Retrait de l’école » : Le SNUipp-FSU écrit au Ministre. Le SNUipp-FSU a interpellé le ministère en fin de semaine dernière au sujet de la "journée de retrait de l’école".
Vous trouverez ci-dessous le courrier adressé ce jour à Monsieur Vincent PEILLON.

Paris, le 28 janvier 2014

Sébastien SIHR

Secrétaire Général

A

Monsieur Vincent PEILLON

Ministre de l’Education Nationale

110 rue de Grenelle

75357 Paris 07 SP

Monsieur le Ministre,

Nous vous avons interpellé en fin de semaine dernière au sujet de la « journée de retrait de l’école », appelant les parents via les réseaux sociaux, à ne pas scolariser leur enfant en signe de protestation contre l’enseignement de « la théorie de genre », ainsi que l’éducation à la sexualité.

Cette campagne mensongère et réactionnaire qui vise à effrayer les parents d’élèves, a malheureusement eu des premiers effets dans quelques écoles de certains départements avec des chiffres d’absentéisme importants.

Cette situation est donc préoccupante et ce d’autant que la « journée de retrait de l’école » est programmée tous les mois. Or, rien ne peut justifier une telle déscolarisation, même ponctuelle ! Personne ne peut accepter que l’école publique soit le terrain d’une instrumentalisation des élèves à des fins partisanes, religieuses et extrémistes.

Nous vous demandons d’apporter tout votre soutien aux équipes enseignantes confrontées à cette opération de déstabilisation. Nous souhaitons que les Recteurs et les DASEN relaient un discours très clair auprès de toutes les familles en proie à la désinformation. Les programmes scolaires sont sans ambiguïté : c’est bien le rôle de l’école de lutter contre les préjugés et les stéréotypes facteurs d’inégalités, d’exclusion et parfois même de violence. C’est aussi le rôle de l’école de former les futurs citoyens aux valeurs d’égalité entre les filles et les garçons.

Ce rappel précis à destination des familles est indispensable, afin que ne s’instaurent pas le doute et les amalgames sur les contenus des programmes scolaires.

Dans l’attente d’une réponse, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de nos salutations respectueuses.

Sébastien SIHR

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales