www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

Grève jeudi 14 novembre : conditions de travail, abrogation puis réécriture du décret sur les rythmes scolaires Dernière minute : notre enquête sur la participation à la grève nous indique que de nombreuses écoles seront fermées ou presque. Soyons nombreux au rassemblement devant la DSDEN à 10 H 00 ! Le SNUipp08 appelle à un rassemblement devant la Direction Académique à 10 H 00. Pour la défense de nos conditions de travail et d’un service public d’éducation de qualité, pour la réécriture du décret Peillon.

Les constats faits dans les communes et les écoles (moins de 20% en France, environ 18% des élèves dans les Ardennes) ayant changé de rythmes à la rentrée dernière sont le plus souvent calamiteux et témoignent de l’inadaptation et de l’incohérence du cadre fixé par le décret. Les élèves sont désorientés, en particulier les plus petits. Les conditions de travail des enseignants sont dégradées avec des réunions placées le mercredi après-midi, l’utilisation de leur salle de classe imposée... Cette réforme a été imposée et qui plus est, sans les moyens d’encadrement nécessaires. Les activités péri-éducatives riment trop souvent avec les simples activités de garderies qui sont mises (ou pas encore !!!) en place.

Elles rimeront bientôt aussi avec le "Travailler plus pour gagner plus" de N. Sarkozy car beaucoup de communes, faute de personnels, feront appel aux enseignants pour les assumer. Le gel des traitements depuis quatre ans sera ainsi une motivation solide. (Rappelons aussi que la DEPP estime elle-même que les enseignant-e-s du premier degré travaillent, en moyenne, 44 heures par semaine !)

Cela permettra aussi, de fait, progressivement, de faire passer une partie du service des enseignants sous la responsabilité des collectivités.

Les difficultés rencontrées pour mettre en place une réforme qui allierait vraiment l’intérêt des élèves, les conditions de travail des enseignants et les contingences des communes appellent à une réflexion beaucoup plus approfondie avant de s’engager dans la modification des rythmes scolaires sous peine de devoir subir un décret mal ficelé pendant de très nombreuses années (car quel gouvernement osera rouvrir ce dossier explosif ?)

Dans un soucis de convergence nationale pour un mouvement d’ampleur, le SNUipp-FSU 08 appelle à la grève jeudi 14 novembre (une notification d’intention de dépôt d’un préavis puis un préavis vont être déposés). Le SNUipp08 appelle à un rassemblement devant la Direction Académique à 10 H 00.

Il rejoint nombre de sections SNUipp dans le mouvement pour un service public d’éducation de qualité. Il invite les autres organisations syndicales qui le souhaitent à le rejoindre pour une action unitaire (le Snudi-FO et la CGT Educ’action des Ardennes appellent aussi à la grève depuis le 7 novembre, voir l’appel commun en pièce jointe) afin :

- que les enseignants soient étroitement associés et puissent faire valoir leurs propositions d’aménagement du temps des élèves, sans être mis sous la pression d’un calendrier et de modalités impossibles à tenir, qui les soumettent à des décisions sur lesquelles ils n’ont aucune prise,

- que l’État assure l’égalité entre les élèves et entre les écoles. Des garanties financières étant nécessaires pour permettre qualité et gratuité des activités périscolaires pour l’ensemble des élèves,

- que des dérogations à la règle des 9 demi-journées soient possibles, les organisations de la semaine devant pouvoir s’adapter aux réalités locales,

- de dégager du temps pour les besoins professionnels des enseignants, notamment pour travailler en équipe en déconnectant le temps enseignant du temps élèves (21h+3 dans un premier temps),

- que le mercredi après-midi reste sanctuarisé : plus aucune réunion placée ce jour,

- d’entamer l’ouverture immédiate de discussions pour la réécriture du décret cadrant cette réforme.

Pour la grève du jeudi 14 novembre, la déclaration d’intention est à envoyer à votre circonscription avant le lundi 11 novembre à minuit (23h59). Un simple mail de votre messagerie personnelle portant mention : "je, soussigné, déclare mon intention de participer à la grève du 14 novembre." suffit.

COURRIELS DES CIRCONSCRIPTIONS ICI

Rappelons, si besoin est qu’il ne s’agit pas d’un engagement et qu’il est toujours possible de changer d’avis. Si 25% des enseignants d’une école déclarent leur intention, le SMA est mis en place par la commune. Les retenues sur salaire sont faites au vu de la participation effective et non des déclarations préalables. Regrettons, pour terminer que le pouvoir actuel n’ait pas encore mis un terme à un dispositif qui ne vise qu’à rendre plus compliquée la mise en place d’un mouvement social. Mais il n’est pas interdit de penser qu’un mouvement vigoureux peut faire changer cela. Aussi.

Sur votre site :

La pétition à signer

Le 4 pages du SNUipp

Le courrier au DASEN en ce qui concerne la journée de rattrapage du mercredi 13 novembre

Un autre courrier au DASEN au sujet de la récréation en 4,5J et des équipes qui n’ont TOUJOURS pas été informées ( !) de la levée de cette incompréhension.

RYTHMES SCOLAIRES et CONDITIONS DE TRAVAIL : DÉSORMAIS, C’EST AVEC NOUS ! TOU-TE-S EN GRÈVE JEUDI 14 NOVEMBRE !

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales