www.snuipp.fr

Section SNUipp-FSU des Ardennes


Vous êtes actuellement : Actualités 

Refondation : les enseignants ont pris la parole ! Quelles sont vos priorités pour transformer l’école primaire ? Ce sont près de 24 000 enseignants des écoles qui ont répondu à l’enquête* que le SNUipp-FSU a lancé sur la refondation de l’école. Dans un contexte où celle-ci est au cœur du débat public, il s’agit de la première (et seule) consultation à grande échelle organisée à ce jour pour recueillir l’avis et la parole des enseignants.

Quelles sont vos priorités pour transformer l’école primaire ? Ce sont près de 24 000 enseignants des écoles qui ont répondu à l’enquête* que le SNUipp-FSU a lancé sur la refondation de l’école. Dans un contexte où celle-ci est au cœur du débat public, il s’agit de la première (et seule) consultation à grande échelle organisée à ce jour pour recueillir l’avis et la parole des enseignants.

Et son premier enseignement, très éloigné d’un supposé conservatisme, est que l’idée même de réformer l’école est plébiscitée par 89% des enseignants des écoles. Pour autant, leur priorité n’est pas dans une simple modification des rythmes scolaires. La réussite des élèves se joue avant tout pour eux dans ses dimensions pédagogiques et dans l’amélioration des conditions d’exercice du métier. 61% d’entre eux souhaitent que cette réforme se concentre sur les aspects qui fonctionnent le moins bien actuellement. La baisse du nombre d’élèves par classe est ainsi jugée comme la mesure la plus prioritaire à engager (81%), devant la refondation de la formation des enseignants (75%), le développement du travail en petits groupes avec plus de maîtres que de classes (73%) et l’attribution de plus de moyens aux écoles qui concentrent la difficulté scolaire (70%).

Les enseignants sont par ailleurs presque unanimes à déplorer de mauvaises conditions de travail, qui se sont encore dégradées ces dernières années (à 96%). Ils dénoncent également un manque de ressources nécessaires pour assurer la réussite des élèves. Et pourtant, malgré un métier qu’ils jugent fatiguant à 98%, demandant une forte implication personnelle (99%), ceux-ci le trouvent encore passionnant pour 92% d’entre eux !

L’envie d’agir, de changer l’école, de tenir la promesse démocratique de faire réussir tous les élèves sont là et bien là. L’enquête du SNUipp-FSU donne des indications précises, précieuses, sur les leviers à actionner pour que la refondation de l’école, la « priorité au primaire » prennent corps. Le ministre de l’Éducation nationale serait bien avisé d’en tenir compte au moment où s’élabore la future loi d’orientation. Car si notre profession dit oui à la réforme, c’est dans l’intérêt partagé des élèves et des enseignants. Des enseignants dont la voix doit être entendue.

Paris, le 15 novembre 2012

* En partenariat avec l’institut Harris Interactive, responsable du traitement des questionnaires et de l’analyse des réponses :

http://www.snuipp.fr/Refondation-de-l-ecole-parole-aux

 

*Top
©Copyright 2006 - Section SNUipp-FSU des Ardennes, tous droits réservés. Mentions légales