www.snuipp.fr

SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES


Vous êtes actuellement : Actualités 

ÉVALUATIONS CE1&CM2 : UN PREMIER CHANGEMENT POSITIF. LE CHANGEMENT ATTEINDRA-T-IL LES ARDENNES ?

EVALUATIONS CE1 et CM2 : SIGNALER LES DIFFICULTES

La procédure concernant les évaluations CE1 et CM2 est allégée et cantonnée à la classe et à l’école. Il n’y aura aucune remontée vers l’administration. Les résultats restent dans l’école. Si les équipes enseignantes ont toute liberté de saisir les résultats dans le fichier excel (pour analyse dans l’école et communication auprès des familles), elles n’ont aucune obligation à le faire.

Le ministère a rappelé cette consigne aux recteurs réunis mardi après-midi. Nous sommes déjà intervenus auprès du ministère pour régler des problèmes avec certaines administrations départementales qui ne respectaient pas la procédure.

Nous faire remonter les problèmes qui se poseraient.

À en croire certaines circulaires arrivées aux écoles, les signaux de fumée sont encore en service entre Paris et Charleville. Le ministère a supprimé la phase de remontée des évaluations CE1-CM2. Ceci concerne toutes les remontées. On pourrait même dire qu’il ne doit pas y avoir de remontée. Pour être clair, les évaluations restent dans les écoles. (Pour la traduction en patois picard, en provençal et en alsacien, veuillez nous consulter). L’article ci dessous vous donnera le contexte de cette décision. Quoi qu’il en soit, les évaluations doivent donc rester dans l’école et aucune remontée ne saurait être exigée. L’application pour la mise en forme des résultats peut tout à fait être utilisée localement, sans aucune transmission.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  Depuis 2009, le SNUipp-FSU, avec ses partenaires, avait fortement critiqué ce dispositif à la fiabilité scientifique douteuse. Ces évaluations étaient surtout conçues comme un instrument politique au service du ministère pour justifier le bien fondé de ses mesures et non comme un outil pédagogique pour aider les enseignants à mieux comprendre les erreurs et les réussites des élèves. En septembre 2011, le Haut Conseil à l’Education avait même qualifié ces évaluations de « trompeuses » et « peu exigeantes ».  Dès à présent, il y a nécessité de remettre à plat tous les dispositifs d’évaluation à la maternelle comme en élémentaire. A ce titre, le SNUipp-FSU salue l’annonce de discussions qui devraient s’ouvrir avec le nouveau ministre cet été. Pour le SNUipp-FSU, il faudra distinguer l’évaluation bilan du système éducatif qui relève d’un travail scientifique et rigoureux réalisé à partir d’un échantillonnage représentatif d’élèves et l’évaluation dans la classe qui relève d’outils d’analyse des erreurs et des progrès des élèves. Ces évaluations devraient alors plutôt se dérouler en début d’année. Elles constitueraient ainsi une feuille de route pédagogique pour les équipes enseignantes afin d’organiser des situations d’apprentissages adaptées aux besoins des élèves. Elles devraient être un outil de lien et d’information aux familles. A aucun moment, leurs résultats ne devront servir à établir un palmarès des écoles. Ils n’auront absolument pas vocation ni à être rendus publics, ni à être remontés nationalement.

Paris, le 10 mai 2012

URGENT Evaluations CE1 CM2 - Premiers changements Le SNUipp, en contact avec l’équipe de François Hollande est en mesure d’annoncer un premier changement.

Dès sa nomination, le nouveau Ministre de l’Éducation Nationale devrait annoncer que le dispositif d’évaluation CE1-CM2, programmé du 21 au 25 mai, ne survivra pas à sa forme actuelle.

Pour la session de mai 2012 :

Les DASEN et les IEN devraient être informés de l’abandon de la procédure de saisie et de remontées des résultats au Ministère.

Les livrets, déjà imprimés, seraient mis à la disposition des enseignants pour une utilisation locale au sein de l’école (Utilisation des items qu’ils jugent utiles à leur classe et à la réussite des élèves, support de communication avec les parents...). L’indemnité de 400 euros serait alors maintenue.

Pour l’avenir :

Le Ministre annoncerait aussi l’ouverture de discussions pour une remise à plat complète des dispositifs d’évaluation dès l’année prochaine. Une adresse commune SNUipp/SE/Sgen est en préparation. Elle sera adressée au nouveau Ministre dès sa nomination pour demander de revoir les dispositifs d’évaluation en distinguant pilotage du système éducatif (échantillonnage) et outils utiles aux enseignants pour la classe.

Ces annonces concrétisent les batailles menées par les organisations syndicales dont le SNUipp, contre des évaluations que le HCE qualifiait en septembre 2011 de « trompeuses » et « peu exigeantes ».

Le Secrétariat Général

 

*Top
©Copyright 2006 - SECTION SNUIPP-FSU DES ARDENNES, tous droits réservés. Mentions légales